ACCUEIL 23.10.2014 Mis à jour à 17h30

Alizée: «Samedi, j'ai dépassé ma douleur!»

Interview

La gagnante de «Danse avec les stars» rencontre ses fans à Prilly (VD) aujourd’hui. Elle se livre sur sa victoire et son très beau danseur.

Par Didier Dana. Mis à jour le 28.11.2013 1 Commentaire

Image: DRELLAFOREVER/TF1

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«Lorsque je viens en Suisse, on ne m’embête pas!» Cet après-midi, dès 13 h, Alizée la gagnante de «Danse avec les stars» sur TF1 est à Prilly centre (VD) pour inaugurer une fontaine à champagne, rencontrer ses fans et signer des autographes. L’occasion de faire le point sur sa blessure samedi juste avant la finale, ses projets et son danseur, le beau Grégoire Lyonnet dont elle est… très proche.

Votre niveau technique et artistique bluffant vous a valu de remporter «Danse avec les stars»: aviez-vous déjà dansé auparavant?

Comme toutes les petites filles, j’ai commencé la danse vers l’âge de 5 ans. J’ai fait un peu de classique et de jazz. J’ai poursuivi jusqu’à 12, 13 ans. Après, j’ai arrêté parce que j’ai commencé à chanter (ndlr dès l’âge de 15 ans). Je n’avais plus pris de cours de danse depuis.

Vous aviez totalement arrêté?

Oui. J’ai dansé quelques fois sur les plateaux télé et lors de mes concerts. Mais je n’ai plus jamais pris de cours de danse avant l’émission.

Vous aviez renoncé à participer à l’émission plusieurs fois. Comment vous êtes-vous préparée, sachant que Brahim Zaibat est un champion de breakdance?

Brahim est un danseur professionnel. Moi, je me sens bien lorsque je danse. Je ne me suis pas entraînée plus que les autres. Lorsque j’ai rencontré mon danseur (ndlr Grégoire Lyonnet) le tout premier jour, je ne m’étais pas préparée. Nous avons tous eu trois semaines de travail avant le premier prime time. J’ai mis ma carrière de chanteuse entre parenthèses afin de me consacrer totalement à l’aventure. J’ai eu le temps d’apprendre, d’évoluer et de m’améliorer. Je n’ai fait que ça pendant 12 semaines. Du coup, chaque semaine, j’avais envie de découvrir autre chose. J’avais soif d’apprendre, j’étais gourmande de ces cours de danse dont j’ai bénéficié.

Une question est sur toutes les lèvres en ce moment: Alizée êtes vous en couple avec Grégoire?

Je suis en couple de danse avec lui, l’aventure a créé des liens entre nous. Je ne sais pas si cela aboutira à une histoire d’amour. Mais en tout cas, on n’est pas près de se quitter! On va faire la tournée ensemble et on a donc pas mal de temps à partager tous les deux.

Lors du verdict des jurés vous écoutiez attentivement et montriez assez peu d’émotion. On lisait une détermination dans vos yeux comme si vous étiez venue pour gagner avant tout. Est-ce le cas?

Je n’étais pas là pour gagner forcément, mais pour aller le plus loin possible. Je ne me disais pas que j’allais l’emporter. Je voulais me surpasser. Quitte à faire l’émission autant aller le plus loin possible. Je suis quelqu’un qui aime faire les choses bien, dans la musique comme dans le reste. Lorsque je recevais des critiques ou des conseils de la part des juges, j’avais envie de les appliquer. La semaine qui suivait les prime, avec mon danseur, on faisait en sorte d’appliquer cela afin de ne plus entendre ces critiques.

Samedi avant la finale, vous vous êtes blessée. Que s’est-il passé?

Je me suis blessée deux heures avant le début du show. J’ai exécuté un porter qui m’a fait un petit peu mal. Je n’y ai pas pris garde, mais c’était le début d’une blessure. À 18 h, au moment des répétitions générales, j’ai fait mon cha-cha-cha et pendant le salto arrière, je me suis bloquée la nuque et l’épaule. Je n’arrivais plus à tourner la tête. La production était à deux doigts d’annuler mes prestations. Là, tout s’est écroulé. Je ne savais pas comment faire. Je ne pouvais pas être arrivée à ce stade et renoncer à participer à la finale.

Qu’est-ce qui a été décisif?

J’ai dépassé ma douleur. Un médecin est venu à 20 h, soit trois quarts d’heure avant l’émission. Il m’a fait des piqûres, m’a donné des médicaments pour me soulager et j’ai reçu des massages pendant toute la durée du show afin de pouvoir assurer les danses. Au final, ça valait la peine de souffrir.

Cette exposition sur TF1 permet de vous redécouvrir au-delà de l’image «Lolita». Vous êtes même une star en Amérique du Sud.

C’est grâce à une vidéo qui date de 2003. Cette année-là, j’ai participé à une spéciale Madonna en France et j’ai chanté «La Isla Bonita». Mes fans ont diffusé le clip sur YouTube. Les Mexicains sont tombés dessus et ça a eu un effet boule de neige dans d’autres pays latinos. Je suis allée jouer là-bas. J’y ai un public très fidèle.

Et vous voilà bientôt en route pour le Japon.

J’y suis allée il y a dix ans avec mes précédents albums. Là, j’ai des demandes pour aller enregistrer des B.O. C’est comme cela que l’on se fait connaître. J’adore ce pays et eux adorent les Français.

Qui dit Japon dit Manga. Vous avez largement montré vos tatouages sur TF1. Quels sont vos deux motifs préférés?

Celui qui représente ma fille est un Manga justement. J’ai aussi une énorme fée Clochette dans le dos. C’est mon ange gardien. C’est dur de choisir, c’est comme de demander quels sont vos enfants préférés. Je vais continuer: c’est comme une drogue, lorsqu’on commence, on n’arrive plus à s’arrêter.

Votre «enfant préféré», c’est votre fille. Comment a-t-elle réagi à cette victoire?

Elle était fière et très émue. Elle a toujours aimé «Danse avec les stars», mais elle savait que cette année le niveau allait être particulièrement relevé. Elle m’avait dit: «Si tu vas en quart de finale, c’est déjà beaucoup!» Lundi, elle est repartie avec le trophée en Corse avec mes parents. Je la rejoins en fin de semaine.

Quels sont vos projets côté chanson?

Je travaille déjà sur un nouvel album. Je vais rentrer en studio la semaine prochaine. J’espère que le public qui m’a suivie tout au long de cette émission va également me suivre dans cette nouvelle étape. Ce sera de la variété pop, des choses que l’on aime écouter et sur lesquelles on aime danser! (Le Matin)

Créé: 28.11.2013, 08h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Milton Jimenez

28.11.2013, 20:07 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 3

Moche ses tatouages. Répondre



Portail annuaire/services

Commerce