Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:52

Mode «Ave Justin»

Justin Bieber ne cesse de faire la une. Pour le mois de février, il est en couverture du magazine «V» dans lequel il parle de religion, des gens qui ne l’aiment pas, mais surtout, il pose tel Jules César.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans le texte, le jeune chanteur – qui vient de se faire tatouer le visage de Jésus sur le mollet – explique: «Je pense que beaucoup de croyants sont perdus. Ils vont à l'église juste pour aller à l'église. Je n'essaie pas d'être irrespectueux mais de mon côté, je me concentre davantage sur la prière et le fait de parler directement à Dieu. Je n'ai pas besoin d'aller à l'église». Justin, pas dupe sur les jalousies qu’il suscite, ajoute: «Maintenant que je suis au sommet, tout le monde veut me faire redescendre, tout le monde veut prendre ma place. Comme Floyd Mayweather, le meilleur boxeur du monde. Maintenant qu'il est champion, à chaque fois qu'il va combattre, les gens disent: «Cette fois, il va perdre». Au niveau de l'image, même stylisé par Nicola Formichetti et photographié par Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin, Bieber en Jules César, on a de la peine à y croire.

Désolé Justin, les «Ave imperator, morituri te salutant», c’est pas pour tout de suite. (Le Matin)

(Créé: 11.01.2012, 14h42)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.