Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 02:13

Elections Bruni-Trierweiler ou la guerre des éloges

Carla Bruni restera-t-elle première dame de France en mai prochain ou alors devra-t-elle céder son fauteuil à Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande?

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En attendant le verdict des urnes, les deux belles continuent, l’air de ne pas y toucher, à faire l’apologie du candidat de leur cœur, par magazines interposés. On les retrouve, à quelques pages de distance, dans le dernier numéro d’Elle , rivalisant d’éloges au sujet de leur prestigieuse moitié.

Carla en pages 15 et 16. «Mon mari n’est pas un homme politique, mais un homme d’Etat, ce n’est pas la même chose.» Un peu plus loin, elle renchérit. «Il est très clair et très convaincant, il parle sans prétention, ni arrogance. C’est cela la modestie.»

En page 128, Valérie n’est pas avare, elle non plus, de compliments, comme si l’amour l’avait privée de son indépendance de journalisme. «J’ai suivi la politique pendant vingt-trois?ans, or François est le seul politique dont je ne me suis jamais lassée d’écouter les paroles. Son discours de Dijon m’a émue aux larmes.»

A qui la palme de meilleure ambassadrice? (Le Matin)

(Créé: 08.04.2012, 10h00)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés People