Vendredi 20 janvier 2017 | Dernière mise à jour 08:18

Aïe Christophe Dechavanne accidenté en Indonésie

L’animateur star de TF1 a eu un grave accident de circulation à Bali, a annoncé Fun Radio ce matin sur ses ondes.

Image: AFP

Les échanges de Tweet entre les deux hommes. (Image: DR)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’accident a eu lieu il y a trois semaines et Christophe Dechavanne est encore en convalescence à Bali, son état ne lui permettant pas encore de rentrer en avion en France.

Après avoir été violemment percuté par une moto - alors qu’il prenait des photos - il a été conduit aux urgences et soigné pour des micro-fractures au crâne et à la mâchoire, le poignet gauche cassé et des blessures aux jambes.

L’animateur a toutefois envoyé un message à son ami Bruno Guillon, un des animateurs de Fun Radio, pour rassurer tout le monde sur son état, qui s’améliore, et expliquer qu’il rentrera normalement à Paris la semaine prochaine. Il vient également de poster des messages teintés d’humour sur son compte Twitter pour rassurer tout le monde. Bon rétablissement ! (Le Matin)

(Créé: 06.06.2012, 11h19)

Sondage

Pensez-vous que Donald Trump puisse donner de la grandeur aux Etats-Unis?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.