Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 13:55

mystère Décès d’Amy Winehouse: abstinence fatale?

Les parents de la star disparue pensent que son corps n’a pas supporté le sevrage qu’Amy s’était imposé. Publié le 28 juillet 2011.

Selon ses proches, Amy Winehouse n'aurait pas suivi les recommandations des médecins.

Selon ses proches, Amy Winehouse n'aurait pas suivi les recommandations des médecins. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Oui, Amy Winehouse buvait beaucoup, mais pour sa famille il est impossible que l’alcool soit la cause de son décès, survenu brutalement samedi dernier dans son appartement londonien. Lors de ses funérailles mardi, son père, Mitch, a rappelé que la chanteuse s’était imposé trois semaines d’abstinence début juillet. «Les Winehouse sont d’avis que ce sevrage, peut-être trop brutal pour le corps d’Amy, a un lien avec la mort de la star. Les médecins lui avaient recommandé de baisser progressivement sa consommation d’alcool, mais elle ne les a pas écoutés. Pour elle, c’était tout ou rien», raconte son entourage dans la presse anglaise. Vendredi dernier, Amy Winehouse, 27 ans, avait reçu la visite de sa mère, Janis, et de son dernier compagnon, le réalisateur Reg Traviss. Ils n’avaient rien constaté d’anormal chez elle. Les résultats toxicologiques de l’autopsie ne seront pas connus avant plusieurs semaines. Hier, Mitch et Janis Winehouse se sont rendus une nouvelle fois devant l’ancienne demeure de leur fille pour remercier les fans qui continuent de déposer des fleurs et des bougies. (nxp)

(Créé: 28.12.2011, 10h45)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.