ACCUEIL 30.7.2016 Mis à jour à 23h36

«Il faut que tout le monde ait une arme»

Eagles of Death Metal

Le groupe est de retour à Paris, ce mardi à l'Olympia. Dans une interview accordée à «iTélé», Jesse Hughes s'est positionné en fervent défenseur du droit à l’auto-défense.

Par K. A.. Mis à jour le 16.02.2016 27 Commentaires

Image: AFP

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Alors qu'Eagles of Death Metal jouaient «Kiss the devil», le 13 novembre 2015 au Bataclan à Paris, leur concert avait été interrompu par les tirs de kalachnikov d'un commando de djihadistes - faisant 90 morts, dont l'un des responsables commerciaux du groupe Nick Alexander.

Trois mois après les attentats, le groupe reste très marqué par ces événements, mais a toutefois décidé de reprendre leur tournée européenne, d'ailleurs rebaptisée «Nos Amis Tour» à la mémoire des victimes. «C’est une responsabilité sacrée pour moi de terminer ce concert, nous devons nous amuser, afin que nous puissions laisser ces horreurs derrière nous et qu’elles ne nous suivent plus pour le reste de notre vie», a confié le leader du groupe Jesse Hughes à itele.fr, la veille de leur concert à l'Olympia.

Par ailleurs, interrogé sur sa position quant au port des armes, il a déclaré qu'il faut dissocier «ce débat politique des attentats du 13 novembre». Contrairement à ce qu'on aurait pu croire, le chanteur se positionne avec force en tant que fervent défenseur du droit à l’auto-défense. «Le contrôle des armes n’a rien à voir avec cela. Est-ce que ces contrôles ont empêché ces attaques? Non. Tout ce qui a permis d’arrêter cette attaque, ce sont des personnes courageuses qui se sont jetées sur les terroristes», a confié le chanteur à iTélé. Et d'ajouter: «Tant que tout le monde n’a pas d’armes à feu, il faut que tout le monde en ait une».

(Le Matin)

Créé: 16.02.2016, 13h59

27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

27 Commentaires

Nicole Martin

16.02.2016, 15:47 Heures

Et bien, qu'il n'hésite pas ! Il faut qu'il distribue une arme et des munitions à chaque spectateur de son prochain concert. On verra bien s'il se sent en sécurité sur scène face à plus de 1'000 porteurs d'armes chargées. Répondre


Jean-Jacques Hopman

16.02.2016, 14:17 Heures

On repart sur le débat des armes à feu... Certes, nous pourrions tenter de nous défendre, mais dans les chiffres, il y aurait beaucoup plus de morts par arme à feu. C'est le cas aux USA, proportionnellement à la population, il y a environ 10 fois plus de morts par arme à feu qu'en Suisse. Ce serait jouer le jeu des terroristes : ils ne veulent pas de notre monde idéal. Répondre



Sondage

Trouvez-vous le concours de Miss Suisse désuet?



Sondage

La population suisse s'arme toujours plus. Vous sentez-vous en sécurité?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons