Mardi 27 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:24

Scandale Juan Carlos aurait deux nouveaux enfants cachés

Après une chasse à l’éléphant controversée au Botswana, Juan Carlos refait parler de lui. Plusieurs médias espagnols avancent qu’il serait le père de deux enfants illégitimes.

Officiellement, Juan Carlos a trois enfants de la reine Sofia.

Officiellement, Juan Carlos a trois enfants de la reine Sofia. Image: AFP

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nouvelle égratignure pour l’image du Roi d’Espagne. A peine remis d’une escapade au Botswana soldée par une hospitalisation et la révélation d’un passe temps controversé – la chasse à l’éléphant -, le voilà éclaboussé par un nouveau scandale.

Ce scandale se nomme Ingrid Sartiau et Albert Sola Jimenez. La première, une Belge de 46 ans, vient d’apprendre qu’elle serait la fille illégitime de Juan Carlos par le second, qui se considère comme son frère. Ce qui fait donc, deux enfants illégitimes d'un coup pour la couronne espagnole. La révélation, partie d’un journal catalan, est largement relayée ce soir sur les sites d’informations espagnols et belges.

Albert Sola Jimenez est donc à l’origine de cette découverte. Né en 1956, il est abandonné dès sa naissance à la maternité de Barcelone. Dans les années 1980, il entreprend des recherches sur ses origines via un détective privé. Il découvre alors toute une série d’irrégularités dans son dossier, mais aussi, qu’il vient d’une «importante famille bourgeoise catalane».

«Chupete verde»

Il apprend plus tard en 2001 par un juge que son nom a été changé à sa naissance. La mention «Chupete verde» dans son dossier laisse penser qu’il est issu de sang royal, selon les historiens espagnols.

En Belgique, Ingrid Sartiau entreprend en parallèle des recherches sur ses propres origines. Car sa mère lui a révélé un soir en regardant la télévision que le Roi d’Espagne était son père. Apprenant leurs démarches communes, Ingrid et Albert passent un test ADN pour prouver qu’ils sont frères et sœurs. Bingo! Celui-ci révèle une compatibilité à 91%, signifiant qu'ils ont un parent commun.

De là à prouver qu’ils sont les enfants de Juan Carlos… Dans l’enquête lancée par Albert Sola Jimenez, aucune mention n’est faite par exemple du nom du Roi. Déterminé, le Catalan compte tout de même réclamer un test de paternité pour en avoir le cœur net.

Trois enfants officiels

Officiellement, Juan Carlos a trois enfants de la reine Sofia, épousée en 1962. Elena, (née en 1963), Cristina, (1965), et le prince Felipe, (1968).

Mais les aventures extraconjugales du Roi sont connues. Le sujet a même fait l’objet d’un ouvrage de la journaliste José Maria Zavala en 2011: «Bâtards et Bourbons. Les enfants inconnus de la dynastie». L'enquête faisait état de deux autres enfants illégitimes, deux filles. (nxp)

(Créé: 13.06.2012, 17h38)

Sondage

La retraite à 67 ans est-elle envisageable?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.