ACCUEIL 18.4.2014 Mis à jour à 14h55

Juan Carlos de nouveau sur pied

Espagne

Marchant avec difficulté à l'aide de béquilles, plaisantant avec des généraux, le roi d'Espagne Juan Carlos a présidé dimanche la traditionnelle «Pâques militaire».

Mis à jour le 06.01.2013
En compagnie de la famille royale, Juan Carlos est apparu avec des béquilles lors de la cérémonie de la Pâques militaire.

En compagnie de la famille royale, Juan Carlos est apparu avec des béquilles lors de la cérémonie de la Pâques militaire.
Image: AFP

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le roi d'Espagne Juan Carlos a présidé la traditionnelle "Pâques militaire", sa première cérémonie officielle depuis la pose d'une prothèse de hanche et au lendemain de son 75e anniversaire.

La première apparition publique du monarque hors de la résidence royale depuis son opération, fin novembre, marque le début d'une nouvelle année de protocole après "l'annus horribilis", agité par des scandales et la crise, qu'a traversé la famille royale en 2012.

"Je vais divinement bien", a-t-il déclaré aux journalistes qui couvraient la cérémonie, écourtée à cause de sa récente convalescence selon les médias espagnols.

Vêtu de son uniforme militaire de chef des armées, accompagné de la reine Sofia, de son fils Felipe et de sa belle-fille, la princesse Letizia, Juan Carlos, s'est séparé d'une de ses béquilles pour faire le salut militaire aux portes du palais royal, au centre de Madrid. Puis il a prononcé son traditionnel discours adressé aux militaires, à qui il a souhaité "paix et bonheur".

Image ternie

Juan Carlos a tiré sa popularité de son rôle clef dans la transition démocratique du pays après la mort du dictateur Francisco Franco en 1975.

Mais les Espagnols ont été déçus par une série de scandales sans précédent en 37 années de règne, dont une vaste affaire de corruption aux Iles Baléares qui touche son gendre Inaki Urdangarin, marié à sa fille cadette Cristina.

Juan Carlos avait également dû présenter des excuses publiques inédites lorsqu'une chute en avril au Botswana a révélé au public qu'il avait chassé l'éléphant en Afrique, lors d'un voyage coûteux, alors que l'Espagne est enfoncée dans la crise.

Opération de charme

Dans un pays où beaucoup se déclarent "juancarlistes" plutôt que "'monarchistes", le soutien à la monarchie est tombé "à un minimum historique de 54%", selon un sondage de l'institut Sigma Dos publié jeudi par le journal de centre droit El Mundo.

Le monarque multiplie donc les initiatives pour redorer le blason de la famille royale. Dernière opération de charme en date: son premier entretien accordé à la télévision en plus de dix ans, vendredi soir, sur la chaîne publique TVE, où le roi a une nouvelle fois appelé les Espagnols à l'unité. (afp/Newsnet)

Créé: 06.01.2013, 22h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment