Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:01

Caraïbes Kate Middleton fâche les vacanciers

Les conditions de se?curite? drastiques impose?es aux personnes se?journant aux alentours de la duchesse de Cambridge empêchent les vacanciers de se de?placer librement.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En vacances avec ses parents, sa sœur et son fre?re sur l’i?le de Moustique, aux Carai?bes, la duchesse de Cambridge s’est mis plus d’un vacancier a? dos.

Selon un riche vacancier interviewe? par le Daily Mail, certains touristes auraient même e?te? interpelle?s par des gardes du corps alors qu’ils se baladaient sur la plage. Catherine Middleton, qui a e?te? rejointe ce week-end par William dans la maison que louent les Middleton pour 21'000 francs la semaine, a depuis demande? a? ce que les consignes de se?curite? soient revues a? la baisse pour ne pas gêner ses voisins.

Pendant ce temps, en Grande-Bretagne, la famille Middleton e?tait montre?e du doigt pour une tout autre raison: sur leur site d’articles de farces et attrapes, les parents de Catherine proposent de?sormais un de?guisement affriolant de soubrette «pour adultes». So shocking! (Le Matin)

(Créé: 22.01.2012, 23h13)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.