Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 06:45

Ex-Miss Suisse Lauriane Gilliéron est méconnaissable

Mais qu’est-il arrivé à la Vaudoise couronnée Miss Suisse en 2005? La jeune femme qui tente sa chance à Hollywood apparaît sous un nouveau visage dans une mini-série télévisée américaine.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une mini-série télévisée révèle l'ex-Miss Suisse Lauriane Gilliéron sous un nouveau visage. Mais au sens littéral.

Comme le remarque Blick.ch, celle qui est arrivée troisième au concours de Miss Univers en 2006 apparaît les lèvres passablement gonflées dans le format court «Lucky Days – The Set Up». Son nez mais aussi le creux de ses joues semblent différents de l'apparence sous laquelle les Suisses l'ont connue.

Quant à la mini-série elle-même, on peut la résumer ainsi: deux clowns ont été pincés par le maire de leur ville pour avoir livré des pizzas dans leurs costumes sans autorisation.

Pour éviter qu’une commission de trois dollars soit prélevée sur chaque pizza, les deux compères vont chercher une aide juridique auprès de celle qui s’appelle désormais à Hollywood Laurie Ann Gill. Sous les traits d'une avocate cynique, son personnage sortira les clowns de leur mauvais pas.

Contactée par téléphone, la famille de Lauriane Gilliéron a indiqué ne vouloir effectuer aucun commentaire. L'ex-Miss Suisse, dont d'autres médias ont déjà commenté par le passé l'évolution physique, ne souhaite selon eux jamais intervenir sur le sujet. (nxp)

(Créé: 18.07.2012, 10h22)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.