ACCUEIL 21.12.2014 Mis à jour à 23h52

Lindsay Lohan se mue en condamnée exemplaire

Etats-Unis

L'Américaine a reçu mardi un nouveau satisfecit de la part de la juge en charge du suivi de sa mise à l'épreuve, après ses multiples déboires avec la justice.

Mis à jour le 17.01.2012
Lindsay Lohan a récemment fait la une du magazine <i>Playboy</i>.

Lindsay Lohan a récemment fait la une du magazine Playboy.
Image: AFP

Lindsay Lohan avait déjà été félicitée par la juge Sautner avant les fêtes. La magistrate avait pris acte des efforts de l'actrice et l'avait même autorisée à quitter la Californie pour les vacances.

«Continuez à faire les choses comme vous les faites, puisque vous semblez les faire bien», a déclaré la juge Stephanie Sautner à la jeune femme, lors d'une brève comparution.

Lindsay Lohan, 25 ans, avait reconnu début novembre avoir violé sa liberté conditionnelle en manquant plusieurs rendez-vous dans un centre social pour femmes, exigés par une précédente condamnation.

Elle avait été condamnée à 30 jours de prison, assortis d'un strict programme de travaux d'intérêt général et de suivi psychologique.

Collier volé

Sa condamnation début novembre avait résulté de la violation de sa liberté conditionnelle dans une affaire de vol de collier.

Le vol du collier constituait déjà une violation d'une précédente mise à l'épreuve, pour une affaire de conduite en état d'ivresse et de possession de stupéfiants remontant à 2007.

Lindsay Lohan, vue au cinéma dans «The Last Show» ou «La coccinelle revient», est une ancienne star des studios Disney. Ses frasques lui ont valu de nombreuses cures de désintoxication et plusieurs séjours en prison.

Elle a récemment fait la une des magazines non pour ses démêlés judiciaires, mais pour sa plastique, après une série de photos de charme pour le magazine Playboy, inspirées par Marilyn Monroe. (AFP/Newsnet)

Créé: 17.01.2012, 23h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Portail annuaire/services

Commerce

Personnalitweet