ACCUEIL 20.4.2014 Mis à jour à 01h15

Mitch Winehouse: l’émotion d’un papa

Musique

Les parents d’Amy Winehouse sont bouleversés à l’écoute de l’album posthume «Lioness: Hidden Treasures» de leur fille qui sort aujourd'hui. Ils admettent qu’entendre sa voix - juste après sa mort prématurée à 27 ans en juillet dernier - est quelque chose de très éprouvant. Publié le 5 décembre 2011.

Par Caroline Piccinin. Mis à jour le 28.12.2011

Le papa et sa fille étaient très proches.


Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Mitch a expliqué au show télévisé britannique Daybreak: «Le moment où mon ex-épouse et moi sommes allés écouter l’album a été très difficile pour nous. C'était très émouvant. Mais il fallait qu’on le fasse ensemble car s’il n’avait pas été à la hauteur nous n'aurions pas permis qu'il sorte. Notre fils était là aussi et nous sommes tous tombés d’accord pour dire que cet album était largement à la hauteur des deux précédents Frank et Back to Black.»

L'album, qui sort aujourd’hui, est composé de plusieurs chansons originales et quelques reprises. Il a été coproduit par Salaam Remi et Mark Ronson qui avait déjà produit Back to Black, après avoir réécouté des milliers d'heures de chant enregistré par Amy.

Lioness: Hidden Treasures

A l’écoute de ce disque on ne peut s’empêcher de s’imaginer perché sur un tabouret dans un «Diners» enfumé avec une seule envie en tête: commander un bon verre de vin pour savourer la voix de la regrettée Amy. Attention toutefois à ceux qui s’attendaient à un «vrai» troisième disque. «Ce n’est pas exactement l’album qu’elle aurait fait» reconnaît le producteur Salaam Remi, interrogé dans The Telegraph, «mais il y a là des choses dont j’aimerais que le public sache qu’elle les a faites.» Dans ce disque posthume, deux nouvelles compositions, un mélange de titres inédits, des reprises et des versions alternatives déjà sorties se partagent la vedette pour faire de ce disque hommage un indispensable pour ceux qui aimaient le timbre si unique d’Amy.

Une partie des recettes des ventes ira à l’Amy Winehouse Fondation, qui a été mise en place par son père - après sa mort par empoisonnement à l'alcool - pour aider les jeunes aux prises avec des problèmes d’addiction. (Newsnet)

Créé: 28.12.2011, 11h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment