Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 02:13

Cannabis Susan Sarandon, mieux vaut une bonne fumette que la boisson

L'actrice trouve que la marijuana est un «merveilleux moyen de sociabiliser».

Elle a confié à <i>High Times</i> qu’elle était toujours très branchée fumette.

Elle a confié à High Times qu’elle était toujours très branchée fumette. Image: Visual Press Agency

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Susan Sarandon pense que le monde serait «meilleur» si les gens fumaient des joints plutôt que de boire de l’alcool. La comédienne de 68 ans s’est déjà largement exprimée à propos de son goût pour la fumette, et lors d’une interview donnée à High Times (ndlr: un magazine dédié à la culture du cannabis), elle en a encore loué les vertus.

«C’est absurde de voir que si peu d’états l’aient légalisé… Certains gamins ont ralenti leurs crises d’épilepsie en utilisant de la marijuana thérapeutique, a-t-elle expliqué. Ça soulage aussi les vétérans, et c’est une merveilleuse manière de sociabiliser et de vivre ensemble.» Elle s’est d’ailleurs souvenue qu’elle était un peu cassée sur le plateau de l’émission de Watch What Happens Live d’Andy Cohen en 2013. Elle fume aussi régulièrement avant de se rendre à une cérémonie de prix et elle a rajouté qu’elle s’en servait pour travailler.

«Ça ouvre des perspectives»

«Je n’ai jamais tourné perchée, mais c’est arrivé que je lise des scénarios en l’étant ça permet de s’ouvrir à d’autres perspectives, a-t-elle confié. C’est ça qui est génial quand on fume: si vous avez une vie très occupée, ça vous permet de profiter pleinement de votre week-end… Ça vous permet de ralentir et d’être vraiment là.»

En 2010, la belle rousse a aussi avoué qu’elle parlait très ouvertement du sujet avec ses trois enfants. «J’adore les champignons hallucinogènes, et ça m’a toujours réussi, mais je n’aime pas les trucs chimiques. Le LSD et l’ecstasy ne me vont pas trop. J’aime bien les trucs qu’on fume. Tout le monde se connecte différemment. Certains peuvent prendre des choses et d’autres non. C’est ce que j’ai expliqué à mes enfants. Certaines drogues peuvent vous tuer. Certaines ne valent même pas le coup d’être essayées. Certaines sont très drôles, alors parlez m’en avant», avait expliqué Susan Sarandon à l’Observer. (Le Matin)

(Créé: 01.06.2015, 09h57)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés People