Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 23:31

Paris Valérie Trierweiler se bagarre en soirée

Dansant et riant aux éclats lors d'un anniversaire de mariage, l'ancienne Première Dame, en serait ensuite venue aux mains avec l'ex-femme du ministre des Finances.

Valérie Trierweiler, faut pas trop la chercher.

Valérie Trierweiler, faut pas trop la chercher. Image: Visual Press Agency

Valérie de Senneville, journaliste aux «Echos», s'était mariée fin 2011 avec Michel Sapin, actuel ministre des Finances. Le couple est séparé depuis le début de l'année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Qu’on se le dise, Valérie Trierweiler n’est pas femme à se laisser faire. Elle l’a prouvé avec son livre «Merci pour ce moment» sur sa relation avec François Hollande. Elle vient d’en refaire la démonstration: l’ex-première dame aurait été mêlée à une bagarre le 28 septembre, rapporte «France Dimanche».

Les faits se sont déroulés lors d’une fête pour célébrer le 1er anniversaire de mariage de ses amis, le maire Jean-Luc Romero et Christophe Michel. Valérie Trierweiler y a été vue dansant et riant aux éclats avec des travestis et poussant la chansonnette au micro.

Mais, avinée, elle en serait ensuite venue aux mains avec son ex-grande copine, Valérie de Senneville, qui ne lui parle plus depuis la sortie de son livre. Valérie Trierweiler l’aurait giflée, griffée et lui aurait arraché des cheveux. Les convives ont dû les séparer. Valérie de Senneville a renoncé à porter plainte. (Le Matin)

(Créé: 11.10.2014, 09h04)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.