Vendredi 2 décembre 2016 | Dernière mise à jour 20:33

Télévision Jean-Luc Delarue n’assistera pas à son procès

Fragilisé par son cancer, l'animateur et producteur Jean-Luc Delarue n’assistera pas à son procès pour acquisition et détention de cocaïne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La vedette du PAF Jean-Luc Delarue ne compte pas assister à son procès devant le tribunal correctionnel de Nanterre, où il doit être jugé à partir de lundi pour acquisition et détention de cocaïne. Son avocat indique que son «état de santé actuel» l'en empêche.

"Les hospitalisations dont il fait l’objet se succèdent, sont de plus en plus longues et son état de santé actuel le rend aujourd’hui incapable de pouvoir s’expliquer comme il aurait souhaité le faire devant le tribunal", a précisé l’avocat, Me Nicolas Huc-Morel.

"C’est la raison pour laquelle je représenterai lundi Jean-Luc Delarue afin que, si le tribunal le décide, il soit jugé de la même façon que les autres prévenus, mais hors sa présence", a expliqué Me Huc-Morel.

Jean-Luc Delarue, 47 ans, avait annoncé en décembre souffrir d’un cancer de l’estomac et du péritoine pour lequel il avait entamé une chimiothérapie. Après avoir tiré un trait sur son passé de cocaïnomane, il avait cessé d’apparaître à la télévision pour concentrer ses forces sur son rétablissement.

"Depuis le jour de sa mise en examen, Jean-Luc Delarue attendait l’occasion de pouvoir s’expliquer devant ses juges. Malheureusement, il livre aujourd’hui un combat sans relâche contre le cancer dont il souffre, et il faut admettre que ce combat est difficile", a ajouté son avocat.

Jean-Luc Delarue doit être jugé du 2 au 6 juillet par la 12e chambre correctionnelle de Nanterre pour acquisition et détention de cocaïne, dans le cadre d’une vaste affaire de trafic de stupéfiants.

L’animateur-producteur avait été interpellé le 14 septembre 2010 à son domicile parisien, où 15 grammes de cocaïne avaient été saisis par les enquêteurs, puis mis en examen en janvier 2011.

Six personnes soupçonnées d’avoir organisé ce trafic de cocaïne et douze autres clients, qui utilisaient leurs services, seront également jugés dans cette affaire. (afp/nxp)

(Créé: 28.06.2012, 15h05)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.