Lundi 24 juillet 2017 | Dernière mise à jour 10:31

Malawi Madonna inaugure un hôpital pédiatrique

La star américaine a inauguré mardi à Blantyre un service pédiatrique baptisé Mercy James, du nom de l'un des quatre enfants qu'elle a adoptés.

Madonna lors d'un précédent voyage au Malawi.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'unité pédiatrique Mercy James, dont la construction a pris deux ans, compte trois salles d'opération et 50 lits. Il s'agit du premier service pédiatrique dans ce petit pays pauvre d'Afrique australe. Il permet de doubler la capacité d'accueil des enfants malades à l'hôpital Queen Elizabeth de Blantyre, la deuxième ville du pays.

Accompagnée de ses quatre enfants adoptés au Malawi, et en présence du président du pays Peter Mutharika, Madonna a dévoilé une plaque inaugurant le bâtiment. Elle s'est ensuite entretenue pendant une heure avec de jeunes patients en attente d'une intervention chirurgicale.

L'unité pédiatrique, financée par des bienfaiteurs dont l'acteur américain Leonardo DiCaprio, est décorée de peintures représentant deux héros de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud, Nelson Mandela et l'archevêque Desmond Tutu. Juste avant l'inauguration mardi, Madonna avait posté sur son compte Twitter une courte vidéo d'elle, la tête recouverte d'un large Panama ivoire et légendée «En route pour Blantyre».

Polémiques

La chanteuse se rend régulièrement au Malawi, où elle a créé en 2006 la fondation «Raising Malawi» destinée à venir en aide aux orphelins de ce pays. La star de 58 ans y a adopté quatre de ses six enfants, dont des jumelles en février. Les fillettes de 4 ans, Estere et Stella, ont rejoint les deux autres enfants dont la star a obtenu la garde, Mercy James et David Banda, tous les deux âgés aujourd'hui de 11 ans.

L'adoption des jumelles, dont la mère est décédée et dont le père a approuvé l'adoption, a suscité de nombreuses critiques au Malawi. Les détracteurs de la chanteuse lui reprochent d'utiliser sa fortune pour court-circuiter le processus, souvent très long, d'adoption. En 2013, le président Mutharika l'avait accusée d'être «grossière», avant de se raviser en affirmant qu'il était «toujours reconnaissant de la passion de Madonna» pour son pays.

«Le Malawi a besoin de personnes au grand coeur comme elle», a estimé mardi Malita Ndau, une vendeuse de gâteaux à Blantyre. «Des petits Malawites auront désormais une chance de survivre grâce à cet hôpital». Le pays devrait «avoir honte de lui demander de l'aide pour construire cette unité alors qu'on a échoué à lutter contre la corruption», a réagi à l'inverse Mumbo Phiri, un vendeur de vêtements d'occasion.

(afp/nxp)

Créé: 11.07.2017, 16h06


Sondage

Prenez-vous vos vacances d'été de préférence en juillet ou en août?





Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters