Dimanche 22 janvier 2017 | Dernière mise à jour 07:59

Scandale Madonna montre ses seins à Istanbul

C’est sans crainte – «No Fear» étant inscrit sur son dos – que malgré ses 53 ans, Madonna a offert un petit effeuillage à ses fans turcs. Et hop, ni une ni deux, elle ajoute à son arc un «Nipple gate».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La scène s’est passée vendredi soir à Istanbul en Turquie. La Madone, au début de sa tournée, s’amuse à aligner quelques provocations. Après les politiciennes mutées en Hitler, la voilà qui s’offre son «jeté de petite culotte», version 2012.

Pendant sa chanson «Human Nature», elle s’avance sur le devant de la scène, vêtue en garçonne, quand tout d’un coup elle se met à s’effeuiller laissant apparaître un soutif en dentelle - mais surprise dans la version allaitement avec petit rabat – et offre 2 secondes de téton au premier rang de ses fans en terre majoritairement musulmane.

Voilà encore un «scandale» dans l’escarcelle de la reine de la pop . Prochain coup d’éclat pour faire peur à tout le monde: un concert en live? (Le Matin)

(Créé: 10.06.2012, 15h25)

Sondage

Pensez-vous que Donald Trump puisse donner de la grandeur aux Etats-Unis?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.