Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 18:41

COUP DE SANG? Michel Polnareff, ses fans l'agacent

Le chanteur a fermé son compte Facebook. Promis, il ne parlera plus pour ne rien dire.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ne cherchez plus la page personnelle du chanteur Michel Polnareff sur Facebook. Il a tout viré, exaspéré par ses fans qui lui reprochaient de répondre trop tardivement à leurs messages. L’histoire a débuté durant le week-end avec un avertissement cinglant: «Pour ceux qui me prennent pour une standardiste, j’aimerais que vous soyez conscients que je reçois des milliers de messages par jour et je pense exprimer ma présence plutôt bien. Vous n’êtes pas heureux avec ma communication? Parlez à vos élus avec lesquels vous n’en avez aucune.» A l’avenir, il se contentera du service minimum pour médiatiser ses activités s’il y en a. Jusqu’à présent, Michel Polnareff semblait apprécier ce réseau social. C’est par ce biais qu’il avait notamment annoncé durant l’été 2010 qu’il allait avoir un enfant avec sa compagne, puis en février 2011 qu’il n’était finalement pas le père biologique du petit garçon. Son public appréciera ses derniers mots sur Facebook: «Allez tous vous faire foutre.» Top class! (Le Matin)

(Créé: 10.07.2012, 22h48)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.