Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:49

Les Paccots (FR) Norbert, de «Top Chef», s'est régalé à l'alpage

Il était invité aux «Toqués du terroir», l’émission de la chaîne La Télé.

Galerie Photos

Les expressions de Norbert

Les expressions de Norbert Ou quand le candidat de Top Chef se lâche!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Norbert Tarayre, le truculent candidat de «Top Chef», 31 ans, est une nature. Un garçon drôle, attachant et immensément populaire. Il ne fait pas un pas en Suisse romande, que ce soit à la gare, au restaurant ou dans un bistrot, sans qu’un passant ne l’interpelle: «Hé, Nono, on t’aime comme tu es! Tu me files ton numéro de portable?» Et l’exquis s’exécute comme s’il connaissait le quidam depuis toujours.

Hier, il était à Clarens (VD) dans les locaux de l’Ecole professionnelle de Montreux où s’enregistraient «Les toqués du terroir», l’émission culinaire de La Télé.

Contrairement aux autres invités vedettes de l’émission, Norbert a apporté son savoir-faire afin d’aider les candidats confrontés à un jury de choix: Barbara Delsaux, de la Cuillère suisse, le chef Denis Martin et le vigneron Raoul Cruchon. Après le tournage, le trio de bons vivants s’est retrouvé à Fribourg, aux Paccots à 1500 mètres d’altitude au restaurant de la Saletta, face à la Dent-de-Lys. Au menu, du costaud: une soupe de chalet roborative à manger avec une grosse cuillère en bois, une fondue au vacherin, une autre moitié-moitié et, pour digérer le tout, des meringues à la double-crème. «J’adore!» a résumé Norbert, vampirisé par les clientes.

Peur de ne pas être aimé

«On vous a suivi à la télé!» lui lancent-elles les yeux brillants. Avant le repas, notre homme a fait de nombreuses révélations sur sa vie intime à l’occasion de l’«Interview indiscrète» à lire dans Le Matin de samedi. Avant de partir, il nous a confié qu’il avait deux nouveaux projets d’émission sur M6. Lui qui a une peur viscérale de ne pas être aimé peut dormir tranquille. (Le Matin)

(Créé: 21.08.2012, 23h18)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.