Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:31

Octomom Après le porno, le strip-tease fétiche

Nadya Suleman, mère de 14 enfants, ne recule devant rien pour arranger sa situation financière désastreuse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est ce qui s’appelle tomber de Charybde en Scylla. Après avoir déjà tourné un porno, mais en solo pour ne pas contredire ses valeurs morales, la femme qui a donné naissance à huit enfants, en 2009, vient de passer au strip-tease vendredi. Dans un club de Miami, la Californienne s’est trémoussée durant deux sets de douze minutes, pour un montant d’environ 5000 dollars. Pour mettre du beurre dans les épinards, elle a aussi vendu des autographes et des photos. Des T-shirts à sa gloire étaient aussi en vente.

D’après le récit du «Miami Herald», la performance de la maman en série n’a convaincu personne. A commencer par les danseuses habituelles du club où elle s’est produite. «Oh mon Dieu, elle ne sait pas danser», a témoigné l’une d’entre elles, néanmoins ravie du succès de la soirée. 400 clients, soit le double de l’assistance habituelle, sont venus voir Nadya Suleman. Il y avait autant de femmes que d’hommes dans le public.

La mère célibataire est apparue durant son premier set dans une tenue très SM, portant cuir et cravache. Pour la deuxième session, la femme de 37 ans est revenue dans un habit d’écolière, jupe écossaise et chaussettes hautes. Rien que pour ça, on ne lui en voudra pas de n’avoir pas réussi à danser au rythme de la musique de Rihanna. (Le Matin)

(Créé: 17.07.2012, 10h38)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.