Jeudi 25 août 2016 | Dernière mise à jour 06:19

Brésil Quatre jours de queue pour acheter les places pour Lady Gaga

Equipés de chaises ou à même le sol mais surtout armés de patience, des centaines de fans de la pop-star américaine Lady Gaga ont fait quatre jours de queue pour s'acheter une place au concert qu'elle donnera à Rio en novembre.

Lady Gaga à Taiwan en mai 2012.

Lady Gaga à Taiwan en mai 2012. Image: AFP

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les places ont commencé à être mises en vente vendredi matin au Citybank Hall, dans le quartier de Barra da Tijuca (zone ouest) mais depuis lundi une longue file de jeunes s'était formée, rapporte le site G1 de Globo.

«J'ai pris ma brosse à dents et des vêtements de rechange parce que je savais que je resterais ici depuis lundi», a dit la jeune institutrice Joyciellen Duarte à G1.

Lady Gaga, devenue fin mai la première personne à dépasser la barre des 25 millions d'abonnés sur Twitter, se présentera le 9 novembre dans le Parc des Athlètes à Rio (zone ouest) et deux jours plus tard dans le stade Morumbi, à Sao Paulo.Quatre-vingt dix mille places ont été mises en vente à Rio au prix salé de 90 à 375 dollars (moitié prix pour les étudiants).

Pour éviter tumulte et confusion à l'ouverture des guichets, une étudiante, Larissa Mamed, avait fait la liste des personnes se trouvant devant elle: «Il y a 190 noms mais il n'y aura pas de problème.

On fait tout pour que chacun achète une place et réalise son rêve», a-t-elle expliqué.

Selon G1, le début de la vente s'est effectué dans le calme.

(afp/nxp)

(Créé: 17.08.2012, 23h53)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.