ACCUEIL 28.11.2014 Mis à jour à 23h26

Sean Wittstock: «Charlène est très heureuse»

Interview

Sean Wittstock est certain du bonheur conjugal de sa sœur Charlène. Publié le 24 juillet 2011

Par Catherine Hürschler. Mis à jour le 28.12.2011

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Plus leur entourage s’acharne à expliquer, décortiquer, montrer le bonheur conjugal de Charlène et Albert II de Monaco sous toutes les coutures, plus le doute s’installe. Après le père de la princesse qui avait justifié les résidences séparées du couple princier pendant son voyage de noces à Durban, c’est au tour de Sean Wittstock, 27 ans, de défendre le mariage tout frais de sa sœur aînée. «Elle est très heureuse. Tout le monde invente des histoires. Elle et sa demoiselle d’honneur étaient en Afrique du Sud dans une ferme de chasse une semaine avant le mariage, elle aurait pu y rester si elle avait voulu», affirme-t-il dans une interview à un hebdomadaire du Cap, en Afrique du Sud.

Pour le jeune homme, les rumeurs de fuite ou de mésentente dans le couple sont fausses. «Charlène est catholique romaine maintenant et elle ne croit pas au divorce», a-t-il ajouté. Quelques heures avant de dire oui à Albert II, Charlène avait elle aussi démenti avoir voulu fuir son destin de future princesse lors d’un entretien avec le magazine Vogue. Reste que le mal est fait depuis longtemps et que, en dépit des fastes déployés dans la Principauté début juillet pour les noces, Charlène et Albert II n’en finissent plus de se justifier. Peut-être devraient-ils s’inspirer de la devise de la monarchie anglaise: «Never complain, never explain»…

(Newsnet)

Créé: 28.12.2011, 14h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Personnalitweet





Portail annuaire/services

Commerce