Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:18

Baston Steven Seagal en a encore sous le capot

L’acteur et maître en aïkido a offert une démo de ses talents en marge d’un événement de combat libre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On le sait, s’il y a une personne qui peut encore empêcher Chuck Norris de devenir le maître du monde, c’est ce bon Steven. Ce week-end, l’acteur de «Terrain miné» et de «Nico» a encore montré un aperçu de l’un de ses innombrables talents, lors d'un entrainement public précédant l’UFC 148.

Célèbre organisation de combats en cage, elle voyait s’affronter samedi le Brésilien Anderson Silva et son volubile adversaire Chael Sonnen. Et comme Seagal fait office d’entraineur pour certains des plus grands combattants brésiliens, il n’a pas hésité à montrer combien il était légitime.

C’est le pro Rafael «Feijao Cavalcante» qui lui a servi de training partner. A noter le magnifique coup de pied frontal dégainé par le grand maître.

A quand un combat avec Steven Seagal en cage, et en slip? (Le Matin)

(Créé: 12.07.2012, 10h21)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.