Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 09:35

Noces de coton Toujours pas d'héritier pour Albert de Monaco

Un an après le mariage en grande pompe du Prince avec Charlene Wittstock, le couple n'a toujours pas annoncé de grossesse sur le Rocher. La question de la succession se pose déjà.

Les meilleurs moments du mariage

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le 2 juillet 2011, le Prince Albert et Charlene Wittstock s'étaient unis à Monaco lors d'un mariage en grande pompe suivi en direct par des millions de spectateurs. Un an plus tard, alors que tous les Monégasques - et les paparazzi - espèrent désormais un heureux événement, le ventre de la belle Sud-Africaine, âgée de 34 ans, reste toujours plat.

De l'eau dans le gaz dans le mariage princier? Ce n'est pas les dernières rumeurs qui vont prétendre le contraire. En effet, le couple a fêté séparément ses noces de coton puisque Madame était lundi soir à Paris pour le défilé Dior tandis que Monsieur est resté à Monaco, rapporte la presse people...

Rappelons que le journal L'Express avait révélé que, peu avant le mariage, Charlene avait failli s'enfuir du Rocher en apprenant qu'Albert avait eu un enfant caché alors qu'il sortait déjà avec elle. Mais le service de presse du Palais de Monaco avait fermement démenti l'information. Et Albert avait dû réfuter quelques semaines plus tard les bruits tenaces de mésentente qui couraient sur son couple.

Depuis, Charlene a réalisé un sans-faute dans ses obligations. L'ancienne nageuse a ainsi présidé la fête nationale, assisté aux Oscars et s'est occupé de nombreuses associations caritatives, dont sa propre fondation dédiée aux femmes et aux enfants en difficulté, rappelle le journal Le Point. Mais pas un mot sur d'éventuels projets de maternité.

Enjeu important

Pourtant l'enjeu est important pour cette dynastie qui règne à Monaco depuis plus de 700 ans. Si Albert a reconnu une fille et un garçon avant son mariage, aucun ne peut cependant prétendre à sa succession. D'autant que le prince avait affirmé en août dernier qu'il n'entendait pas légitimer des enfants nés hors mariage.

Alors à qui irait la couronne monégasque si le coupe régnant n'a pas d'héritier? La réponse vient du Prince lui-même: s'il n'a pas d'enfant avec Charlène, qu'il soit légitime ou adopté, la lignée sera alors transmise par ses soeurs et leurs enfants, selon les règles de la primogéniture imposées par son père, le prince Rainier, avec priorité masculine, rappelle le Point.

C'est donc Caroline, la soeur ainée d'Albert, qui lui succéderait. A moins qu'elle n'abdique au profit de son fils Andrea Casiraghi, qui devrait alors prendre le nom des Grimaldi. Mais le Rocher n'en est encore pas là, Charlene ayant laissé entendre qu'elle souhaitait une famille nombreuse. Et Albert s'étant montré ouvert à une possible adoption.

(nxp)

(Créé: 03.07.2012, 16h52)

Sondage

Où fêterez-vous Noël, cette année?






Sondage

Selon vous, les voies de chemin de fer sont-elles suffisamment sécurisées dans les gares CFF?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés People