Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 21:52

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

21 Commentaires

Je suis étonné du peu de connaissances des "experts". Personne ne mentionne le filtre à particules, qui empêche ces dernières de se répandre dans l'atmosphère. Cependant, l'hydrogène, facile à produire et polluant un minimum, est systématiquement ignoré. Cela laisse sous-entendre que les pétroliers et les états exercent une pression énorme pour que l'on ne modifie rien à leurs bénéfices faramineux


Le moteur à cycle Diesel: le plus grand pollueur de la planèteLe moteur Diesel, par son principe, est et restera impossible à rendre propre. C'est le plus dangereux craqueur de molécules d'huile et tout cela avec un doux mélange d'air (azote et oxygène) !Si vous voulez plus d'explications écrivez-nous à PPM-Engineering (consultant pour l'industrie des gaz techniques) : pierremermod@bluewin.ch


Vous avez certainement raison, mais je suis étonné que l'on ne mentionne pas les chauffages à mazout qui dégagent des suies et des particules tout aussi nocives que les moteurs. Il est à souligner que peu d'entre-eux sont catalysés. Pouvez-vous me fournir quelques explications. jpcostantini@gmail.com Merci d'avance et meilleurs messages. Monsieur Mermoud.

Signaler un abus

On cohabite avec des centaines de milliers de chimiques; seulement quelques centaines d’entre eux ont été vraiment étudiés. Il faut des études sur les rats qui coutent plusieurs millions de dollars par polluant et qui donnent seulement une idée de la toxicité (le rat est très diffèrent de l’humain; c’est pratiquement un foie sur pattes), et/ou des études épidémiologiques qui ne .. suite en bas.


suite .. peuvent être faites que plusieurs dizaines d’années après les premières émissions sérieuses. Etablir la toxicité pour l’humain et une relation de cause à effet est donc très long et compliqué. La technologie est en train de rendre les études toxicologiques plus rapides et spécifiques à l’humain, mais les études épidémiologiques ne pourront pas être grandement accélérées.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Le service des autos du canton de Vaud réduit de 50% la taxe annuelle pour toute voiture Diesel avec filtre à particule. Maintenant qu'on sait que malgré le filtre, c'est dangeureux pour la santé, le service vaudois reviendra-t-il en arrière ou la confédération l'obligera-t-elle a faire marche arrière? Car actuellement, on pourrait affirmer qu'il favorise les pollueurs-tueurs...


Non seulement c'est un cas grave où l'on fait payer les véhicules à essence, catalysés et pratiquement "propres" !! Mais il y a encore plus grave, c'est la publicité mensongère des fabricants d'automobiles qui vendent ces voitures sous un logo "blue motion" !PPM Engineering (consultant pour l'industrie des gaz techniques

2 Recommandation 0 Signaler un abus

A lire: science et vie avril no 1135, sur les moteurs diesel, édifiant!!!! Tournons nous plutôt vers l'hydrogène, il parait que l'acide formique permettrait une transformation très rapide de celui-ci en énergie utilisable pour toutes sortes d'emplois. Continuons à investir dans ce domaine aussi! On peut sortir de l'ère pétrolière et atomique, mais il faut s'en donner les moyens!!!


Bien sûr, Béatrice, je partage votre point de vue à 100%, mais il faudrait que l'hydrogène soit disponible partout. A nous de faire pression ! Un moteur à hydrogène ne pollue pas, alors qu'un hybride n'est pas si innocent... Quant à l'électricité, il semblerait que la pénurie menace et le recyclage des batterie pollue beaucoup. A quand une grande enquête sérieuse sur les moteurs alternatifs ?

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Les moyens seront donnés le jour où les Etats seront certains de s'en mettre plein les poches!

Signaler un abus

La deuxième mesure d'urgence est de détruire les véhicules dans leseilleurs délais. La troisième mesure est d'engager des procédures pénales contre les conducteurs de voitures à motorisation diesel, pour homicide involontaire. La quatrième mesure est d'accuser les fabricants de crime contre l'Humanité. Ce sera un bon début.


La première mesure d'urgence qui s'impose est d'interdire la circulation des véhicules diesel en ville. Les citadins sont les plus exposés et le devoir des autorités est de préserver leur santé immédiatement.


c'est sur que le coureur suisse grosgean qui court avec un maillot français en F1 ne se déplace dans le canton que parfois avec une voiture à essence!


Le coureur Franco-Suisse qui court avec un maillot Français car la France est le seul pays à avoir encouragé (financièrement) Grosjean pour se lancer dans la F1... Je suis Genevoise, Suisse, mais je vois pas pourquoi il devrait "porter le maillot CH" si la Suisse n'a rien fait pour lui, pour sa carrière de coureur automobile!

Signaler un abus

Tout a fait d'accord. Malgré d'énormes progrès, le diesel reste plus polluant et surtout plus dangereux que l'essence ! J'essaie de dissuader mes connaissances d'acheter des voitures diesel. Seulement voilà : nos pouvoirs publics ne se basent QUE sur le Co2, que les diesel émettent un peu moins : la classe énergétique A n'est presque réservée qu'aux voitures diesel et quelques petites essence !


Et oui ! Et la preuve que l'air est de moins en moins bonne : le nombre d'asthmatique augmente chaque année. Je suppose que pour le cancer, ca sera pareil. Je ne suis pas écolo, mais réfléchissons : un immense parc auto et des transports publiques là où il y a de forte démographie serait à envisager !


bla bla bla de toutes façons que ce soit avec une BMV,AUDI,etc.....le démarage d un moteur diesel le bruit quoi et une honte ou plutot une belle carroserie avec un moteur de tracteur,et les odeurs terrible+le cancer=bof comprend pas le faite d acheter !.


Les experts européens surpris??? Mais on se fout de qui? Dans plusieurs villes au monde, le diesel est interdit (Tokyo p.ex...)....seulement voila, le Diesel et son prix artificiellement trop bas en France (il faut plus de pétrole pour faire 1l de diesel que 1l d'essence, et le diesel est vendu moins cher) représentent un marché de fous pour la france dont 75% du renouvellement du parc en 2008


Le pétrole brut permet de produire environ 26% de diesel et 46% d'essence, soit presque le double: http://en.wikipedia.org/wiki/File:Usesofpetroleum.png Cette proportion ne peut pas être changée de façon significative. Le diesel est bien légèrement plus dense que l'essence, mais de loin pas assez pour compenser la différence du pétrole brut nécessaire à sa production. Roulez avec de l'essence !

6 Recommandation 0 Signaler un abus

étaient des véhicules diesel....on comprends bien la volonté des constructeurs, de meche avec les fournisseurs d'essence de motiver les gens a changer leur vehicule (passez au diesel, ca vous coutera moins cher, en plus vous avez le bonus éco pour le co2)..tac, on encaisse les pepettes de tout les cotés....quid du malus cancer? niet...

7 Recommandation 0 Signaler un abus

Ce qui paraissait évident pour tous les passants confrontés au gaz d'échappement des moteurs diesel mais qui était raillé de manière péremptoire par les scientifiques et leur cohorte de certitudes temporaires, est désormais confirmé par des études indépendantes qu'il n'est plus possible de contester. Reste à faire entendre raison aux adeptes des petites économies sur le dos et la santé des autres.



Retour à l'article
Publicité