ACCUEIL 20.4.2014 Mis à jour à 20h36

La grippe fait des ravages

Santé

Le nombre de malades atteints par le virus continue d’augmenter. On est face à une épidémie sérieuse. La faute au froid, notamment.

Par Pascale Bieri. Mis à jour le 13.02.2013 8 Commentaires

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Impossible de lui échapper. Que ce soit dans les bistrots où l’on ne parle que d’elle ou par sa présence, la grippe est partout. D’ailleurs, l’épidémie enregistre depuis six semaines pic sur pic. Et tout porte à croire que cela va encore continuer ainsi. «C’est une des plus importantes vagues de grippe de ces dix dernières années», confirme le Dr Yves Thomas, biologiste et responsable du Centre national de référence de la grippe. Toutefois, si le, ou plutôt les virus frappent fort cette saison, ils ne sont pas particulièrement agressifs. Autrement dit, ils causent peu des complications. Ce qui n’empêche pas les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) d’avoir déjà enregistré un cinquième décès dû à la grippe.

La grippe fera-t-elle beaucoup de morts?

Jusqu’à présent, les décès imputés à la grippe provenaient uniquement d’estimations. Entre 500 et 1500 par an, en Suisse, en fonction de la virulence des virus qui circulent. Cette année, tout porte à croire qu’on sera plutôt dans le bas de l’échelle. Et aux HUG? On a décidé de ne plus se satisfaire des statistiques et d’avoir des données bien réelles. Ainsi, lorsqu’un médecin suspecte un cas de grippe, il effectue un frottis pour savoir s’il s’agit bel et bien de la maladie. Résultat: 150 cas de grippes ont été enregistrés à ce jour, ainsi que cinq décès. «Ces mesures ont pour objectif de nous aider à mieux appréhender la grippe et à prendre les bonnes mesures, aussi bien du côté des soins que de la prévention, avec la vaccination du personnel hospitalier ou le port du masque», explique Anne Iten, médecin au Service de prévention et contrôle de l’infection.

Pourquoi le virus touche-t-il autant de monde?

Les spécialistes s’attendaient à une «petite épidémie». Résultat: c’est une des plus importante de ces dix dernières années, question propagation. La raison? Plusieurs virus circulent conjointement (H1N1, H3N2 et B). «Du jamais vu», assure Yves Thomas. «En général un virus prend le dessus sur les autres. Là, ils sont plusieurs à frapper en même temps et touchent un peu tout le monde.» Autre explication: le froid. «Cette année, l’hiver est particulièrement long et vigoureux. Les gens sont par conséquent davantage à l’intérieur. Et le chaud et la promiscuité favorisent la propagation des virus.» Quant au vaccin de cette année, si certains le disent efficace, d’autres sont beaucoup plus sceptiques. Bonne nouvelle toutefois: si l’épidémie touche beaucoup de monde, elle est peu virulente. Ce qui n’exclut jamais les complications.

Combien de temps cela va-t-il encore durer?

En moyenne, une épidémie de grippe dure entre 10 et 12 semaines. Par conséquent, celle-ci va encore se propager durant 4 à 6 semaines. Et il semblerait qu’elle n’ait pas fini sa pente ascendante. Mais impossible de dire quand la courbe va s’inverser. Et si l’on va dépasser les pics des épidémies de 2003-2004 et 2004-2005.

Que faut-il faire quand on est malade?

Actuellement, d’innombrables virus hivernaux circulent et provoquent ce qu’on appelle des états grippaux. Mais si un matin, vous vous réveillez avec des frissons, des courbatures, une sensation de coton dans les jambes et de la fièvre, il y a de grandes probabilités pour que vous ayez la grippe. Dans ce cas, restez au lit, buvez beaucoup d’eau et dégagez votre nez avec des inhalations. Les symptômes se manifestent entre un et quatre jours. Toutefois, si vous présentez des risques de santé, n’hésitez pas à aller consulter votre médecin. De même si le virus descend sur les bronches, ce qui nécessitera la prise d’antibiotiques. Ces jours, la grippe a également entraîné de nombreuses hospitalisations. A tel point que le CHUV, à Lausanne, ou encore les HUG ont dû rajouter des lits supplémentaires.

Comment peut-on se protéger?

Même si on est toujours en pleine épidémie de grippe, il est un peu tard pour se faire immuniser. Le temps que le vaccin fasse effet étant de deux semaines. «Toutefois, souligne Yves Thomas, il reste intéressant d’en discuter l’opportunité avec son médecin.» Au-delà de ça, quelques mesures permettent de limiter la propagation du virus:

– Se laver régulièrement les mains avec du savon ou un gel antibactérien.

– Eviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.

– Tousser et éternuer dans un mouchoir en papier, puis le jeter immédiatement après usage et se laver les mains.

– Eviter autant que possible tout contact étroit avec une personne grippée.

Par ailleurs, pour protéger les autres, pensez à mettre un masque si vous allez rendre visite à quelqu’un à l’hôpital et que vous n’êtes pas vacciné. (Le Matin)

Créé: 13.02.2013, 14h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

christian dustour

13.02.2013, 15:33 Heures
Signaler un abus 35 Recommandation 2

S'agit-il vraiment toujours de "grippe" ? Beaucoup de gens ont une banale angine et disent avoir la grippe. J'ai entendu : "J'ai eu la grippe, j'étais sous antibiotiques", alors que les antibiotiques sont inutiles en cas de grippe, s'agissant d'un virus. Répondre


Gary Leston

13.02.2013, 16:21 Heures
Signaler un abus 36 Recommandation 3

"Eviter autant que possible tout contact étroit avec une personne grippée." --> Aux personnes grippées: restez chez vous. Ou au moins ne prenez pas les transports publics. Ou alors portez un masque. Merci. Répondre