ACCUEIL 20.10.2014 Mis à jour à 00h00

Discussion

La prescription de Ritaline est en forte hausse en Suisse

Les garçons se voient davantage prescrire le médicament que les filles, selon une analyse de l'Office fédéral de la santé publique. Plus...


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

28 Commentaires

chin ra

28.06.2012, 09:00 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Dans le temps, les enfants avaient l'espace et la nature pour s'ébattre, de nos jours coincés entre 4 murs on les prie de ne pas s'exciter à cause de la proximité, mais ils ne sont pas pires . Répondre


Brigitte Rey

26.06.2012, 14:45 Heures
Signaler un abus

y a des cas ou effectivement ce médicament peu aidé mais dans la plus parts des cas je dirais non, la médcine nous doctrinne selon ces besoins, de savoir dire non et demander les propositions non médical .... les temps en change mais pas nos besoins... on manque de mouvement avant tout et on mange trop , bcp boire de l'eau aide aussi ...laisse vivre les enfants et se dépenser ... Répondre


Jean-Luc Therisod

26.06.2012, 13:13 Heures
Signaler un abus

Etonnant tous les commentaires de personnes qui n'ont jamais été confrontées à ce problème ! mon fils a eu de la ritaline de 6 à 16 ans sans aucun problèmes et ceci l'a "sauvé" car malgré son travail intensif, ses lectures (grand lecteur, ceci pour "Herr Bex"), sport (football, tenis, natation, pour "vivre les resp.." et "plouf plouf") il ne pouvait plus suivre d'école. Aujourd'hui tout va bien ! Répondre


Plouf plouf

25.06.2012, 22:16 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Je me permettrais pas de faire un commentaire sur un sujet que je ne connais pas. Mais j'ai appris que le grand champion Phelps, meilleur nageur de tous les temps, est un hyperactif. La natation l'a calmé et l'a rendu plus serein... L'eau calme et apaise Répondre


Brad Rodénard

25.06.2012, 20:53 Heures
Signaler un abus

Sauvez votre bébé de l'hyperactivité.Sur internet à l'adresse suivante:pisino.wordpress.com Répondre


vive les responsabilités vive la facilité

25.06.2012, 15:29 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Il faut l'admettre, aujourd'hui pour être à la page de toutes les infos qui circulent et de tout ce que l'on nous dit de faire, il faudrait être à la fois médecin, avocat, économiste, chercheur... aussi titrée que peut être la personne en face vous... sachez dire NON tout de suite avant de peut-être dire OUI après avoir pris du recul... Répondre


ana alcaldes

25.06.2012, 15:22 Heures
Signaler un abus

mme,mr ,chaque parent doit consulter avec des personne negatif sur la ritaline ainsi que positif,pour prendre une decision qui sera avec la ritaline sur un therme defini dans le temps, alors rejetons tous ce qui peux aide a evoluer les fiv ,traitement dmso,mms transplantation ect,alors laissons faire la nature, nous sommes tous des hypocrites.car personne n'ouvre la porte de chez lui pour aider. Répondre


une pilule, non merci!

25.06.2012, 14:23 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 0

Dans un service pedopsy de Lausanne: à la première visite avec notre enfant qui avait un passage à vide qui durait, l'adjoint du professeur nous a proposé de la ritaline avant même d'avoir discuté avec l'enfant, d'avoir consulé les enseignants et fait les tests indispensables pour en savoir plus et pouvoir posé un diagnostic. L'abus se trouve chez les médecins! Répondre


ana alcaldes

25.06.2012, 14:15 Heures
Signaler un abus

monsieur ,mon fils fait de la dance en haut niveau ,du parkour,il monte a cheval,il a ete avec ses parent voire tous les volcans on paye une ecole privee car l'ecole ordinaire ne voulait pas de lui merci a mr beer,alors aussi intelligent que vous pense l'être, des parents responsable essaie de trouve une solution quand un enfant est en detresse.critiquer c'est le plus facile Répondre


vive lesresponsabilités et vive la facilité

25.06.2012, 21:38 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

@ana alcaldes: Je vous parle d'un sport où l'enfant un peu plus dynamique que la normale peut se dépenser; un sport d'équipe avec une motivation de groupe... un sport de contact, d'endurance. La danse et le cheval... c'est beau, c'est bien mais ça ne suffit pas à défouler certains enfants !


Herr Bex

25.06.2012, 20:49 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Zut.. fallait peut-être le laisser au calme cet enfant. L'amener à la bibliothèque aurait aussi été une bonne idée. Cela l'aiderait à parfaire son orthographe aussi...


ana alcaldes

25.06.2012, 13:56 Heures
Signaler un abus

Alors la detresse de mon fils en echec la rendu tres triste et pas sociable alors qu'il est fantastique et toujours gai, nous l'avons aide et a le voire actuellement tellement heureux et avoir recupere 2 ans d'ecole et avoir reussi sont entree au cycle quoi de plus beau que de toujours etre montre du boigt et en echec malgre tous les efforts qu'il a fait,il a travaille la ritaline l'a aide . Répondre


vive les responsabilités et vive la facilité !

25.06.2012, 13:59 Heures
Signaler un abus 14 Recommandation 0

C'est scandaleux et irresponsable ! On sait dans un cours terme que le traitement est très efficace pour abrutir un enfant "à problème", encore faut-il définir ce qu'est un réel problème aujourd'hui; mais dans le temps avons nous assez de recule ? Prenez le % d'enfants traités et faites les se dépenser, faites leur faire du sport... là est la solution; un papa concerné et qui a dit NON !!! Répondre


Brigitte Rey

26.06.2012, 14:33 Heures
Signaler un abus

bravo Monsieur, on pourra dire mieux, attention la médicalisation est dangeuereux ... 1er étape pour la drogue... je sais les appartements sont petit ,pas d'espace etc... mon conseils est sorte en fôret,au bord du lac,a la montagne ,terrain de sport etc...le grande air et les mouvements sont indispensable pour les enfants...et moi garna-maman ayant eu aussi dés enfants, je profite aussi


Yves Krähenbühl

25.06.2012, 13:40 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Par nos cotisations obligatoires, nous finançons l'émergence d'une société normalisée et robotisée, "soft goulag" des dictatures de l'avenir. Répondre


ana alcaldes

25.06.2012, 13:47 Heures
Signaler un abus

bonjour,je suis mama d'un garçon de 13 ans actuellement,depuis 3ans il est sur ritaline pas par plaisir nous avons attendu deux ans avant de lui donner le medicament,et apres examen du neurologue,logo pedriatre ainsi que des specialistes du cerveau.Mon fils prend la ritaline le lundi 7h jusqu'a 15h30,le mercredi samedi dimanche ainsi que vendredi apres-midi comme il a la gym ,il ne recoit rien . Répondre


lol lol

25.06.2012, 13:32 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Pour certain parents il est plus facil d'abrutir son enfant que d'essayer de canaliser une énergie débordante. je ne parle évidemment pas pour ceux qui ont réellement un problème. Répondre


dude from faraway

25.06.2012, 13:22 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

J'ai passé une grande partie de ma vie à tourner en rond. Diagnostiqué TDAH il y'a 4 ans (j'en ai 32) ritaline (10mg/j) + régime alimentaire stricte + sommeil controlé = vie constructive.Cependant la ritaline cache les vraies questions que notre société devrait se poser: l'enfance est elle sacrée? "faut il encore et toujours se courber pour une ligne droite?" Répondre


Yuna pass

25.06.2012, 13:06 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

C'est vrai que les pédiatres les prescrivent assez facilement sans leur prendre un rendez-vous pour un diagnostique chez un neuropsychologue . En Europe ça devient une mode de distribuer la ritaline aux enfants comme en Amérique.Dans quelques années la consommation aura doublé. Répondre


Abus de la psychiatrie

25.06.2012, 14:03 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Bannissez tout ce qui comporte la syllabe PSY


Ernest Pillard

25.06.2012, 13:09 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Désolé cette réponse était pour le message qui a apparemment été effacé!


Ernest Pillard

25.06.2012, 13:08 Heures
Signaler un abus

et voila c'est reparti, c'est la faute des étrangers..... ces mêmes étrangers qui s'occupe de tes parents et grand-parents en EMS, qui font tous les sales boulots que les Suisses ne veulent pas faire etc. L'industrie pharmaceutique est totalement innocente, c'est les étrangers.... tout est de la faute des étrangers toujours et toujours!


pascompliqué delever

25.06.2012, 12:45 Heures
Signaler un abus 11 Recommandation 0

Dès que l'on arrive pas à contrôler son enfant hop chez le médecin il doit être hyperactif...une petite pastille et ouf enfin la tranquilité. Répondre


MarieNo Nemo

25.06.2012, 13:31 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Le diagnostic d'hyperactivité est très spécialisé, les prescriptions de ritaline sont surveillées par les médecins cantonaux et ce produit est si particulier qu'il n'a l'effet escompté que pour les personnes qui sont vraiment hyperactives. Celles-ci peuvent enfin "rassembler leur vie" et ca les change!


Yuna pass

25.06.2012, 13:19 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Je ne suis pas d'accord avec vous il y a vraiment des enfants TDAH et qui souffre , vous ne pouvez pas juger cet handicap comme ça . D'abord se n'est pas une question d'éducation chez les vrai TDAH . arrêtez de juger ce que vous ne connaissez pas.Par contre je suis contre distribuer de la ritaline à n'importe qui n'importe comment un vrai diagnostique chez un psy ou neuro psy devrait être nécessai


Lilya Aaub

25.06.2012, 12:41 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

J'ai reçu le conseil de la maîtresse de mon fils de 11 ans d'aller voir une pédopsy pour qu'on lui donne "quelque chose". Même s'il n'a que de 5 et de 6, même s'il est relativement calme, même s'il ne dérange pas la classe? Oui madame, il est trop "tête en l'air"! Naturellement, on nous conseille de droguer nos gosses parce qu'ils rêvent... on ne doit pas s'étonner que la consommation augmente! Répondre


tite fleur

25.06.2012, 13:47 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

La plupart des prof. ne souhaite plus enseigner (sans mettre tout le monde dans le même bac, c'est une majorité). Dès qu'un élève a un problème ou demande plus d'explication, c'est toute de suite de sa faute parce que soit disant il ne fait rien, parce qu'il bouge trop, parce qu'il ne parle pas assez, ... Et si c'était simplement parce qu'il a besoin d'aide, une aide simple ? pas besoin de spy...


razla casquette

25.06.2012, 12:50 Heures
Signaler un abus 16 Recommandation 0

Ben oui, c'est plus facile "d'abrutir" un élève avec des médocs plutôt que d'essayer de faire quelque chose. La ritaline c'est un peu la nounou du 21ème siècle pour certains médecins; moins de boulot pour les parents, moins de boulot pour les profs et plus de bénéfices pour l'industrie pharmaceutique...



Retour au texte