ACCUEIL 17.9.2014 Mis à jour à 21h10

Les solariums responsables de 800 morts par an en Europe

Cancer de la peau

Les solariums sont responsables de près de 800 morts par an en Europe. Et ceux qui utilisent ces appareils ont un risque accru de 20% de développer un jour un mélanome.

Mis à jour le 25.07.2012 1 Commentaire
Une cabine UV

Une cabine UV
Image: AFP

Partager & Commenter

Mots-clés

Parmi les 64'000 cas de mélanome cutané (le plus grave des cancers de la peau) diagnostiqués chaque année dans 18 pays européens, quelque 3438 soit 5,4% «sont liés à l'usage de solariums», selon cette «méta-analyse» réalisée par l'International prevention research institute (Ipri) de Lyon et l'European institute of oncology (IEO) de Milan et publiée dans le British Medical Journal.

En se basant sur 27 études publiées sur ce thème, les chercheurs des deux instituts estiment que «le risque de mélanome cutané est accru d'environ 20% pour ceux qui ont utilisé» au moins une fois ces appareils à bronzer qui diffusent des rayons ultraviolets artificiels.

Le risque de développer un mélanome est même «doublé» lorsqu'on fait usage de ces lits à soleil artificiel avant l'âge de 35 ans, assurent les auteurs qui insistent sur le fait que ces cancers de la peau «sont évitables si on s'abstient de s'exposer à ce type d'appareil».

«La prévention des effets néfastes associés aux cabines à UV doivent s'appuyer sur des actions plus fermes» estiment les chercheurs, rappelant que l'OMS recommande de restreindre l'usage des cabines aux mineurs et d'interdire les centres de bronzage qui ne sont pas contrôlés.

Cabines interdites au Brésil

«Si l'usage des solariums par les adolescents et les jeunes adultes ne diminue pas substantiellement à court terme, des actions plus radicales devront être envisagées» comme l'interdiction des cabines à usage public décidée par le Brésil en novembre 2009.

Tout comme l'exposition au soleil, les solariums sont classées comme «cancérogènes certains pour l'homme» par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ).

Le mélanome, qui est la forme la plus grave de cancer de la peau. S'il peut être bien maîtrisé quand il est traité à un stade précoce, le mélanome cutané reste difficile à soigner lorsqu'il atteint le stade de métastases.

Selon l'OMS, le mélanome est parmi les cancers celui qui par incidence a le plus augmenté dans le monde, avec une hausse de 3 à 7% par an ces 40 dernières années parmi les populations blanches des différents pays du monde, en raison principalement de la mode des bains de soleil et d'expositions immodérées sur les plages. (afp/Newsnet)

Créé: 25.07.2012, 14h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Paul Martin

25.07.2012, 15:38 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

cette étude est biaisée et les conclusions ne sont pas scientifiques. elle néglige le fait que les utilisateurs de solarium sont aussi de gros utilisateurs du soleil. quelle proportion du cancer est imputable au solarium et quelle proportion au soleil ? la cause du cancer est donc beaucoup plus la propension à vouloir bronzer par tous les moyens que la nocivité des solarium. Répondre