Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 11:57

Progrès «Dans 30 ans, le cancer ne sera plus un problème»

Selon Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, la médecine du futur réserve des «miracles».

Bill Gates, 60 ans, est à la tête de la «Bill and Melinda Gates Foundation».

Bill Gates, 60 ans, est à la tête de la «Bill and Melinda Gates Foundation». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le co-fondateur de Microsoft et co-créateur de la Fondation «Bill et Melinda Gates» fait part de son optimisme au sujet des progrès de la médecine, dans le cadre d'une interview accordée au webzine américain Tech Insider.

«Dans les 30 ans qui viennent, je pense vraiment que le cancer sera largement un problème résolu» affirme l'entrepreneur américain de 60 ans. «Je crois que [ce sera aussi vrai pour] la plupart des maladies infectieuses, comme le paludisme», qui a tué 438'000 personnes en 2015, principalement des enfants.

Selon les derniers chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé, 8,2 millions de personnes sont mortes d'un cancer dans le monde en 2012.

La croissance de la population et les méthodes de détection précoce devraient, en toute logique, faire augmenter le nombre de nouveaux cas répertoriés dans les années à venir. Mais l'espoir réside dans le fait que les patients pourraient vivre normalement ou presque avec la maladie. «En médecine, on a connu beaucoup de miracles, et je crois que nous en attendons tous et que nous comptons dessus», poursuit le philanthrope.

La maladie au coeur de sa fondation

L'éradication de certaines maladies (notamment le paludisme, la polio et le Sida) est un axe central de la fondation Gates. Le 25 janvier dernier, le milliardaire avait annoncé aux côtés du ministre britannique George Osborne un plan sur 5 ans, à hauteur de 4,4 milliards de francs, pour éradiquer le paludisme.

La lettre annuelle du couple, mise en ligne sur leur blog officiel, insiste cette année sur l'importance d'une révolution énergétique pour que les peuples sortent de la pauvreté et luttent contre malnutrition et épidémies.

«Si je devais résumer l'Histoire en une phrase, écrit Bill Gates cette semaine en rappelant les progrès de la qualité de vie d'une large partie de l'humanité depuis la révolution industrielle, ce serait: "La vie s'améliore - pas pour tout le monde tout le temps, mais pour la plupart des gens la plupart du temps"». (che/nxp)

(Créé: 23.02.2016, 21h47)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.