Jeudi 27 avril 2017 | Dernière mise à jour 02:19

Sciences Les babouins vocalisent les sons des voyelles

Des scientifiques français ont analysé 1400 vocalisations de 15 babouins de Guinée qui vivent au centre des primates du CNRS, en France.

Les babouins produisent des sons qui ont les propriétés acoustiques des voyelles, pas leur propriétés linguistiques.

Les babouins produisent des sons qui ont les propriétés acoustiques des voyelles, pas leur propriétés linguistiques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les babouins produisent des vocalisations, comparables aux voyelles, qui préfigurent un système de parole chez nos lointains ancêtres, selon une étude publiée mercredi dans la revue américaine PLOS One. Le langage est l'un des grands privilèges de l'homme. Mais ses origines et son évolution n'ont pas encore été résolues de façon définitive.

Des scientifiques français ont analysé 1400 vocalisations de 15 babouins de Guinée qui vivent au centre des primates du CNRS à Rousset-sur-Arc en France. Le groupe comprenait des mâles, des femelles et leurs descendants. Leurs vocalises ont été enregistrées alors qu'ils cherchaient à communiquer entre eux.

Les chercheurs ont alors mis en évidence que nos lointains cousins étaient capables de produire des sons comparables aux cinq voyelles humaines, c'est à dire les i, æ, a, o, u.

«C'est la première fois qu'on montre cela chez un primate non humain», explique à l'AFP Joël Fagot chercheur CNRS au laboratoire de psychologie cognitive AMU et coauteur de l'étude.

Théorie mise à mal

Cette découverte met à mal une théorie très largement répandue qui associe la production de sons différenciés à la «descente du larynx» observée au cours de l'évolution de l'Homo sapiens.

«Pendant trente ou quarante ans on a pensé que ces animaux (les babouins, ndlr) étaient incapables de prononcer les sons de la parole», note le chercheur.

Or si le babouin chez qui le larynx est placé plus haut que chez l'homme peut produire les i, æ, a, o et le u, pourquoi pas les ancêtres de l'Homo Sapiens?

«Cela laisse entendre que la parole humaine a une très longue histoire évolutive», explique Joël Fagot. «Contrairement à ce qu'on pensait ce n'est pas quelque chose qui a émergé avec l'homme moderne actuel, c'est certainement plus ancien», ajoute-t-il.

Parler

Bien sûr, produire des sons comparables aux voyelles n'a rien a voir avec le fait de parler. Les babouins produisent des sons qui ont les propriétés acoustiques des voyelles, pas leurs propriétés linguistiques.

Mais «les langues parlées auraient pu évoluer à partir d'anciennes compétences articulatoires déjà présentes chez notre dernier ancêtre commun Cercopithecoidae, il y a environ 25 millions d'années», précise un communiqué du CNRS.

Assemblages

Les chercheurs ont tout de même noté que les babouins étaient capables de combiner ces sons. Ils assemblent notamment le a et le u pour produire un «Whaou». De plus, ils utilisent différemment les vocalisations distinctes selon les situations.

L'étude regroupe des spécialistes du Gipsa-Lab (CNRS/Grenoble INP/Université Grenoble Alpes), du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/AMU), du Laboratoire d'anatomie de l'Université de Montpellier, du Laboratoire parole et langage (CNRS/AMU), et du New College de l'université d'Alabama. (afp/nxp)

Créé: 11.01.2017, 21h15


Sondage

Faut-il protéger davantage les plus de 50 ans dans le marché du travail?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.