Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:52

Steaks hachés contaminés Bactérie E.coli: enfants hospitalisés à Bordeaux

Trois enfants bordelais ont été hospitalisés dans un état «sévère» suite à la consommation de steaks hachés achetés dans deux magasins différents, ce qui a entraîné le lancement d’une alerte sanitaire régionale.

Image: PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois enfants étaient hospitalisés lundi matin à l’hôpital Pellegrin de Bordeaux, infectés pour au moins l’un d’entre eux par la bactérie pathogène E.coli, suite à une intoxication en lien avec la consommation de steaks hachés, a-t-on appris de sources concordantes.

Trois enfants sont hospitalisés "dont une fillette en service de réanimation pédiatrique, à l’état stable mais sévère, un enfant de 14 ans et une petite de deux ans et demi dont l’état s’améliore mais qui restent sous surveillance", a indiqué une porte-parole de l’Agence régionale de santé (ARS), précisant que ce bilan de santé avait été effectué dimanche.

Les recherches effectuées ont confirmé "la présence de la bactérie E. Coli de type O157 dans le cas le plus sévère", a-t-on ajouté. Concernant le garçon de 14 ans et la fillette de deux ans et demi "les résultats sont attendus mardi".

Les trois enfants hospitalisés auraient tous trois consommé des steaks hachés achetés dans deux magasins différents, ce qui a entraîné le lancement dès samedi d’une alerte sanitaire notamment par les magasins Intermarché et Netto qui ont vendu la série de barquettes suspectes.

Les deux enseignes ont appelé samedi les acheteurs de steaks hachés dans 16 départements du Sud-Ouest à la vigilance en raison d’un risque possible d’infection à la bactérie pathogène E.coli.

La date limite de consommation de ces steaks est largement dépassée (juqu’au 15 juin), mais il est demandé aux personnes qui les auraient congelés de les rapporter au point de vente.

Il s’agit de steaks hachés vendus sous les marques Jean Rozé, Netto et Top Budget selon Intermarché et la Société des viandes élaborées d’Estillac, basée dans le Lot-et-Garonne.

Les Escherichia coli peuvent entraîner des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre.

Ces symptômes peuvent être suivis (5% à 8% des cas) de complications rénales sévères, principalement chez les enfants.

(Créé: 25.06.2012, 12h33)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.