ACCUEIL 1.11.2014 Mis à jour à 01h10

Fuite de gaz chez Total, Shell évacue son personnel

Mer du Nord

La situation s'aggrave après la formation d'un nuage de gaz naturel explosif autour d'une plate-forme de forage Total au large de l'Ecosse. Shell a décidé d'évacuer à son tour son personnel de deux installations voisines.

Mis à jour le 27.03.2012 4 Commentaires
La plate-forme Total de Elgin-Franklin en Mer du Nord.

La plate-forme Total de Elgin-Franklin en Mer du Nord.
Image: ARCHIVES/AFP

Articles en relation

Mots-clés

[Alt-Text]

Par mesure de sécurité après la fuite de gaz sur une plate-forme Total, Shell évacuait mardi à son tour son personnel de deux istallations voisines. Le groupe pétrolier français n'exclut qu'il faille six mois pour réparer la fuite.

Les inquiétudes croissantes au sujet de la plate-forme d'Elgin-Franklin, que ce soit en termes de pertes de production ou de possibles coûts de réparation du site, a fait chuter le cours de Bourse de Total. L'entreprise assure pourtant que la fuite n'a pas eu pour l'instant un impact important sur l'environnement.

Ce n'est pas l'avis de Frederic Hauge, qui dirige Bellona, un important groupe de défense de l'environnement norvégien suivant de près l'exploitation pétrolière en Mer du Nord. Estimant qu'il s'agissait «du puits de l'enfer», il a jugé que «le problème échappe à tout contrôle».

La fuite de gaz sur Elgin-Franklin a formé un nuage suffisamment dense pour être visible d'autres plates-formes de la mer du Nord. Shell a décidé de suspendre, par mesure de précaution, ses activités de forage sur l'une d'entre elles.

Puits de secours

Total a expliqué étudier toutes les options possibles pour faire face à la fuite de gaz, y compris le creusement d'un puits de secours. «Il y a deux options pour intervenir. L'une consiste à creuser un puits de secours, ce qui pourrait prendre environ six mois.

L'autre est une intervention sur la plate-forme pour sceller le puits ce qui serait une option plus rapide», a déclaré à Reuters David Hainsworth, responsable sécurité, santé et environnement chez Total Exploration & Production UK. «Nous prévoyons de décider d'un plan dans les jours à venir», a-t-il ajouté.

«Les premières indications montrent qu'il n'y a pas d'impact significatif sur l'environnement et que l'utilisation de dispersant n'est pas nécessaire à ce stade», a ensuite fait savoir Total dans un communiqué.

«Un avion de surveillance a confirmé la présence d'irisations à proximité de la plate-forme. Il s'agit de boues de forage et/ou de produits légers associés au gaz représentant un volume actuellement estimé à environ 30 m3», a ajouté le groupe.

60'000 barils par jour

Total a interrompu la production et évacué son personnel sur place (238 personnes) à la suite de la fuite de gaz survenue dimanche. La plate-forme produisait jusqu'alors neuf millions de mètres cubes de gaz par jour, l'équivalent de 3% de la production britannique de gaz naturel, ainsi que 60'000 barils par jour de brut léger.

Les conséquence pour l'environnement de fuites de condensats de gaz naturels sont nettement moins graves que celles des marées noires pétrolières, a fait savoir le ministre britannique de l'Energie. Une zone d'exclusion maritime et aérienne a toutefois été décrétée autour de la plate-forme, a précisé Total. (ats/Newsnet)

Créé: 27.03.2012, 21h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

la Vache à Lait

27.03.2012, 22:18 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Ha oui Shell... je me souviens bien de la pub du gamin avec le cerf-volant...pour un développement durable sain! ;) Répondre


Paul Hueur

27.03.2012, 22:14 Heures
Signaler un abus

Golfe du Mexique bis ? Je ne l'espère pas, mais cela montre la précarité des installions de forage offshore ! Répondre