Mardi 28 mars 2017 | Dernière mise à jour 05:54

Ukraine Le nouveau sarcophage de Tchernobyl prend forme

L'assemblage du nouveau sarcophage du réacteur accidenté de la centrale de Tchernobyl, théâtre en 1986 de la pire catastrophe nucléaire de l'Histoire, a franchi une «étape significative».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C'est une étape significative et un pas important pour faire face aux conséquences de l'accident», a déclaré dans un communiqué Suma Chakrabarti, président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), qui participe au financement du projet.

La structure achevée mardi est une partie du nouveau sarcophage destiné à réduire la menace de radioactivité sur le site: quelque 5.000 tonnes d'acier ont été élevées sur une hauteur de 22 mètres, précise la Berd dans un communiqué.A la fin des travaux en 2015, la structure pèsera 29.000 tonnes, s'étendra sur 164 mètres de long et atteindra une hauteur de 110 mètres.

Le sarcophage contiendra des équipements high-tech, afin d'effectuer en toute sécurité des opérations de décontamination à l'intérieur du réacteur accidenté, selon la même source.Les restes du réacteur accidenté ont été recouverts en 1986 d'une chape de béton, mais cette installation, construite dans l'urgence, est fissurée et ne peut pas être considérée comme sûre.

Le nouveau sarcophage est assemblé sur un terrain contigu au réacteur et sera glissé au-dessus de la vieille chape.Le coût total de l'opération est estimé à 1,5 milliard d'euros. La communauté internationale avait débloqué 550 millions d'euros lors d'une conférence internationale à Kiev en avril 2011, à l'occasion du 25e anniversaire de la catastrophe. Le reste a été ajouté par la Berd.

L'explosion du réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl, près des frontières russe et bélarusse, avait contaminé une bonne partie de l'Europe, mais surtout l'Ukraine, la Russie et le Bélarus, alors républiques de l'URSS.Des milliers de «liquidateurs» avaient été dépêchés sans protection sur les lieux de l'accident pour éteindre l'incendie et enfouir le réacteur touché. (afp/Le Matin)

Créé: 28.11.2012, 10h52


Sondage

Vols en baisse mais violence en hausse: vous sentez-vous en sécurité en Suisse?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.