Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 02:06

Mignon Les cris d'un bébé tigre sauvé du braconnage

Un jeune tigre, sauvé des griffes des braconniers, subit en protestant une analyse ADN. De quoi rappeler que deux félins sont capturés illégalement chaque semaine pour être utilisés dans la médecine chinoise.

Vidéo: WWF

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce mignon petit tigre, qui braille comme un éperdu alors que ses soigneurs tentent de lui prélever du sang pour analyser son ADN, est un rescapé. En effet, il a eu la chance d'être sauvé des griffes des braconniers, contrairement à de nombreux autres de ses compagnons qui eux ont été tués en Asie.

En effet, un nouveau rapport de Traffic – un programme commun de l’UICN et du WWF– montre que plus de 1400 tigres ont été retrouvés dans des saisies confisquées durant ces 13 dernières années. Un commerce illégal qui est en constante augmentation, rappelle le WWF dans un communiqué.

Présenté à Bangkok

Le rapport de Traffic, intitulé «Reduced to Skin and Bones Revisited», a été présenté ce jeudi à la conférence internationale de la Convention sur le commerce international des espèces menacées (Cites) qui se tient à Bangkok.

Il démontre que chaque semaine deux tigres sont braconnés pour leurs os, leurs dents, leurs griffes, leur peau et leur crâne. Les prélèvements sont essentiellement destinés à alimenter le marché de la médecine traditionnelle chinoise.

Ce commerce illégal met en péril la sauvegarde du tigre, rappelle le WWF qui réclame aux nations de combattre plus sévèrement la criminalité organisée autour de ce félin. Ce puissant prédateur est clairement au bord de l'extinction, puisqu'il ne reste que 3200 spécimens en liberté.

(nxp)

(Créé: 07.03.2013, 14h58)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.