Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:34

Environnement Une initiative pour protéger les océans est lancée

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé une initiative contre la pollution, la surpêche et la montée des eaux qui menace des centaines de millions de personnes.

Image: FLICKR CC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cette initiative, baptisée «Oceans Compact», est censée rendre plus efficace, au sein de l'ONU, la coordination des efforts entrepris pour préserver les océans dans un «état précaire», a expliqué Ban Ki-moon.

«Nos océans se réchauffent et s'étendent», a-t-il déclaré dans un discours prononcé à Yeosu, dans le sud de la Corée du Sud, lors d'une conférence marquant le 30e anniversaire de l'ouverture à signature de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer.

«Nous risquons des changements irrévocables dans des processus que nous comprenons à peine, comme les grands courants qui affectent la météorologie.

L'acidification des océans détruit la base de la vie océanique; et la montée des océans menace de redessiner la carte du monde aux dépens de centaines de millions de personnes parmi les plus vulnérables de la planète», a-t-il prévenu.

Une commission de haut niveau doit être constitué afin de dresser un plan d'action. Il sera composé de responsables politiques, de scientifiques et d'océanographes, de représentants du secteur privé et de la société civile, ainsi que des responsables des organisations de l'ONU concernées.

Contre la pêche illégale

D'ici à 2025, tous les pays devraient s'être fixé des objectifs de réduction des rejets polluants, et au moins 10% des zones côtières et marines devraient faire l'objet de mesures de protection.

L'initiative appelle également à renforcer la lutte contre la pêche illégale, à reconstituer les stocks et à éradiquer les espèces invasives.

L'acidification des océans est due à l'absorption de CO2 par les océans qui abaisse le pH de l'eau et entraîne une combinaison de changements chimiques.

Depuis le début de la révolution industrielle, le pH moyen des eaux de surface des océans a diminué approximativement de 0,1 unité, passant de 8,2 à 8,1, faisant que l'acidité est plus élevée.

Des modèles informatiques prévoient une réduction supplémentaire de ce pH de 0,2 à 0,3 unité d'ici la fin du siècle.

Montée des eaux

Le Conseil national de la recherche américain prévoit par ailleurs une montée des eaux, due au réchauffement climatique, allant de 8 à 23 cm d'ici 2030, par rapport au niveau de 2000, de 18 à 48 cm d'ici 2050, et de 50 cm à 1,40 m d'ici 2100.

Cette dernière estimation est nettement plus grande que celle avancée par le Groupe d'experts des Nations unies sur l'évolution du climat (Giec) dans leur rapport de 2007. A l'époque, le Giec avait tablé sur une hausse de 18 à 59 cm d'ici la fin du XXIe siècle.

L'objectif actuel de la communauté internationale est de limiter le réchauffement à moins de 2°C par rapport à l'époque pré-industrielle, sachant que la température globale a déjà augmenté de près d'1°C.

Pour Ban Ki-moon, l'initiative annoncée à Yeosu vient soutenir les engagements de la convention sur le droit de la mer, entrée en vigueur en 1994.

«Elle contribue à la paix et à la sécurité internationales, à l'exploitation équitable et efficace des ressources marines, à la protection et la préservation de l'environnement marin et à la réalisation d'un ordre économique équitable et juste», a-t-il dit. (afp/nxp)

(Créé: 12.08.2012, 10h21)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Sante