ACCUEIL 22.9.2014 Mis à jour à 07h55

Les émissions de CO2 ont baissé en 2011

Pollution

Les émissions de CO2 ont diminué de près de 4% l'an dernier.

Mis à jour le 19.07.2012

Partager & Commenter

Les émissions de CO2 ont diminué de près de 4% l'an dernier. Le recul est sensible aussi bien du côté des combustibles (- 6,1%) que des carburants (-1,1%). Pour ces derniers toutefois, les buts de réduction fixés par la loi ne peuvent être approchés qu'en achetant des certificats à l'étranger.

Du côté des combustibles, tout semble bien aller. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) se félicite jeudi de l'efficacité des différentes mesures déjà prises, comme la taxe sur le CO2 ou le Programme Bâtiments.

Les émissions se situaient en 2011 18,1% en dessous du niveau de 1990 alors que l'objectif pour l'ensemble de la période 2008-2012 est une baisse de 15%. On enregistre des diminutions de plus de 2% par an dans ce secteur depuis 2006, contre à peine un demi pourcent auparavant.

Achat de certificats

Bilan mi-figue, mi-raison pour les carburants. La courbe s'est inversée depuis 2008. Après des augmentations annuelles comprises entre 0,5 et 2%, les émissions ont reculé en moyenne d'environ 0,8%. L'OFEV explique ce revirement par deux raisons.

Premièrement, les voitures neuves polluent moins (baisse de 175 à 155 gr/km des émissions de CO2). Deuxièmement, à cause du franc fort, les automobilistes étrangers viennent moins faire le plein d'essence en Suisse.

Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres. L'objectif de réduction est de 8% pour la période 2008-2012. Or les émissions restaient en 2011 11,7% au-dessus du niveau de 1990. L'achat de certificats à l'étranger par la Fondation centime climatique (pour quelque 2,8 à 3 millions de tonnes de CO2 par an) permet d'atteindre une baisse comprise entre 6,5 et 7,8%.

Comparaison définitive dans un an

Le total des émissions de CO2 (achats de certificats compris) se situait en 2011 environ 14% en dessous du niveau de 1990 (but: - 10%). La comparaison définitive avec les objectifs de la période de 2008 à 2012 ne sera toutefois possible que dans un an.

Les estimations publiées en janvier restent néanmoins valables, précise l'office. Les émissions de gaz à effet de serre (CO2, méthane, protoxyde d'azote, gaz synthétiques) définies selon le protocole de Kyoto devraient avoir atteint quelque 50,1 millions de tonnes l'en dernier, soit près de 7,5% de moins qu'en 2010 et 5% de moins qu'en 1990. Si l'on tient compte des certificats étrangers, elles sont à peu près de 10% inférieures au niveau de 1990.

Correctif climatique

Pour pouvoir rendre les années comparables en termes statistique, une correction climatique, qui tient compte de l'influence de la météo sur la consommation de gaz et de mazout, est opérée. En 2011, les degrés-jours de chauffage étaient de 18% inférieurs à ceux de 2010 et de 8% inférieurs à ceux de 1990.

Sans correction, les émissions de CO2 dues au chauffage ont diminué de 10% l'an dernier. Soit environ 4 millions de tonnes, qui compensent l'augmentation de 1,4 millions de tonnes enregistrée un an auparavant et due aux intempéries. (ats/Newsnet)

Créé: 19.07.2012, 11h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!