Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 11:01

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Mais comme Face de Bouc ne sert à rien, sauf à amuser les minets et minettes superficiels, ces 285'000 tonnes d’équivalent CO2 sont de trop.


Cette empreinte carbone ne présente aucun intérêt. Elle repose sur l'hypothèse erronée du rôle moteur du CO2 (anthropique) sur T, hypothèse réfutée par l'absence de signature de l'effet de serre en zone tropicale, et par le différentiel important entre le flux IR mesuré quittant la haute atmosphère et les prévisions des modèles numériques.


pour sauver la planète il faut que l'être humain disparaisse à jamais c'est la seule et unique solution étant donné que nous sommes une erreure grave de la nature


Tanti mieux si Facebook a des préoccupations environnementales. Mais le chiffre de 269g de Co2 par an et par utilisateur ne doit pas déculpabiliser les gros utilisateurs. Ce chiffre moyen est tiré vers le bas par les comptes dormants. Un utilisateur occidental "normal" consomme sans doute 10'000x de C02 plus que cela sur Facebook.



Retour à l'article
Publicité