Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 11:41

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Bonjour,Juste un petit mot pour apporter un correctif à votre titre. En l'effet, l'expression "battre son plein" est issu de l'expression "la fête bat son plein". Le mot "son" est un nom commun synonyme de "bruit" indiquant l'ensemble des sonorités entendues lors de festivités (musique et cris d'allegresse notamment). Cela n'a donc aucun sens. Amicalement.


Ce braconnage doit definitivement etre stoppé. LEs populations d'elephants sont deja décimées dans plusieurs pays d'Afrique, et c'est tout bonnement intôlerable. Ils sont l'image de l'Afrique et rien ni personne n'a le droit de leur porter atteinte. L'Afrique est exsangue entre le braconnage de plusieurs animaux magnifiques et symboliques et l'argent ne justifie rien.



Retour à l'article
Publicité