Mardi 27 juin 2017 | Dernière mise à jour 17:05

Népal Le léopard des neiges est menacé

Les évolutions climatiques font progresser les forêts vers leurs territoires de chasse, qui pourraient diminuer de 40% d'ici la fin du siècle, estiment des scientifiques de WWF.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les léopards des neiges sont menacés par le réchauffement climatique qui réduit leur habitat dans les montagnes de l'Himalaya, met en garde une nouvelle étude publiée par l'organisation écologiste WWF. Il ne reste qu'environ 500 individus.

«La perte de l'habitat en altitude ne signifie pas seulement moins de terrain pour les léopards des neiges mais elle évoque aussi la possibilité qu'ils se rapprochent des activités humaines comme le pâturage», souligne le coauteur de l'étude, Rinjan Shrestha.

Les experts estiment que seuls 500 léopards adultes vivent encore dans les montagnes himalayennes du Népal et peu d'hommes peuvent se targuer d'avoir vu un jour ce félin solitaire et mystérieux que l'on surnomme parfois «le fantôme des montagnes».

Le léopard vit en général en haute altitude, au-dessus de la limite des arbres mais souvent en dessous de 5000 mètres, où ils peuvent furtivement traquer leurs proies, souvent des ruminants tels que chèvres sauvages, chevreuils, sangliers ou de plus petits animaux.

«Si la limite des arbres progresse en altitude, comme nous le prédisons dans nos recherches, nous devons nous attendre à ce que le léopard des neiges voie diminuer ses options pour vivre», a estimé Jessica Forrest, qui a participé à l'étude.

Les scientifiques ont utilisé pour leur rapport des modèles climatiques sur ordinateur et observé les mouvements des léopards sur le terrain. Ils estiment que le territoire du félin, de 20'000 km2, pourrait être réduit à 11'700 km2 d'ici la fin du siècle. (ats/nxp)

Créé: 17.07.2012, 15h46


Sondage

Le dépistage du cancer du sein doit-il être remis en question?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.