Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:36

Biodiversité Septante rangers meurent en protégeant la vie sauvage

Partout dans le monde, ils veillent sur la biodiversité et les parcs naturels. Septante sont morts cette seule année, indique l'IUCN à l’occasion de la journée mondiale des rangers.

En dix ans, un millier de rangers ont perdu la vie dans le monde.

En dix ans, un millier de rangers ont perdu la vie dans le monde. Image: Keystone

Rangers en Malaisie

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En dix ans, un millier de rangers ont perdu la vie dans le monde. Le chiffre est avancé par la Fondation The Thin Green Line, qui vient en aide aux proches touchés par ces drames.

Pour la seule année 2012, septante, déjà, sont morts, précise l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

En juin par exemple, la réserve d’Okapi, en République démocratique du Congo (RDC), a fait l’objet d’une attaque de braconniers en armes, indique la grande organisation basée à Gland. L’assaut a fait sept morts, dont deux rangers.

En Inde aussi

Dans le même pays, en juillet, le parc national de Virunga a dû être évacué de ses rangers et leurs familles avec la reprise de la guerre civile. En Inde, trente rangers ont fait les frais des trafiquants et des braconniers.

Dans les pays en développement, les rangers assurent souvent le seul revenu fixe des familles.

Or, rappelle l’IUCN, ils sont régulièrement confrontés à des hommes lourdement armés. Ils travaillent parfois en zones de conflits ou de trafic de drogue. Et sont régulièrement mal équipés, peu mobiles et mal rémunérés.

Plus dangereux

Les «risques sont beaucoup trop généralisés et, dans beaucoup de parcs et réserves, ils sont en augmentation», indique l’IUCN. D’où la nécessité de mieux équiper, former et assister les rangers. C’est un axe de travail que l’IUCN développe avec vigueur actuellement.

«Les rangers sont les yeux et les oreilles sur le terrain de nos zones protégées, estime l’organisation fondée en 1948. Leur irremplaçable travail et leur sacrifice contribue à la conservation de la biodiversité. (…) Les appuyer est vital pour l’essor des zones protégées et des communautés.» (nxp)

(Créé: 31.07.2012, 16h50)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.