Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 15:24

Sommet Rio 20 La Suisse anime un pavillon dédié aux régions de montagne

En partenariat avec le Pérou, la Suisse anime un pavillon et souhaite utiliser cet espace pour sensibiliser le public au rôle que jouent les montagnes dans le développement.

La Suisse présente au sommet de Rio avec un pavillon dédié aux régions de montagne.

La Suisse présente au sommet de Rio avec un pavillon dédié aux régions de montagne. Image: AFP

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'objectif de ce pavillon dédié aux régions de montagne, qui a été officiellement ouvert mercredi, «est d'ancrer leurs problématiques spécifiques dans le document final de Rio et de créer les bases d'un programme mondial pour le développement durable de ces régions», a annoncé le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

La Direction du développement et de la coopération (DDC), le canton du Valais, la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM) ou encore l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) participent notamment à ce projet.

«La Suisse, un acteur crédible»

L'évolution des régions de montagne concerne en effet aussi la Suisse. Grâce à son expérience dans le domaine, «la Suisse peut être un acteur crédible dans la gestion des défis» touchant ces questions, explique la DFAE.

La DDC s'engage pour le développement des régions de montagne depuis la Conférence de Rio sur le développement durable en 1992. La Confédération y a d'ailleurs joué un rôle clé en aidant à l'élaboration d'un chapitre consacré aux montagnes dans l'Agenda 21.

La DDC souhaite définir des stratégies nationales et internationales dans le but de soutenir l'économie verte et l'innovation. Des objectifs qu'elle souhaite inscrits dans un agenda global pour le développement durable de ces régions, à l'issue de la conférence de Rio.

Une plus grande attention souhaitée

Elle lutte notamment pour une plus grande attention aux régions de montagne, «des zones marginalisées, délaissées» frappées par une grande pauvreté, déplore le DFAE. A cela s'ajoutent des problèmes de sécurité alimentaire, de migration et environnementaux.

Ces régions sont en effet menacées par la fonte des glaces et des catastrophes naturelles. Or il s'agit d'étendues arborant de riches écosystèmes qui fournissent d'importants biens et services, notamment de l'eau et de l'énergie.

Selon le DFAE, quelque 20% de la population vit dans des régions de montagne, 60 à 80% des ressources d'eau douce proviennent également de ces zones et enfin 17 des 34 hauts lieux de la biodiversité sont situés en montagne. (ats/nxp)

(Créé: 20.06.2012, 20h36)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.