Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 03:45

Mobilité La voiture reste indispensable pour une majorité de Suisses

Jugées moins polluantes qu'auparavant, les voitures remportent encore un franc succès auprès d'une large majorité des Suisses, selon un sondage.

Les équipements et moteurs les plus écologiques entrent en ligne de compte dans l'achat d'un nouveau véhicule.

Les équipements et moteurs les plus écologiques entrent en ligne de compte dans l'achat d'un nouveau véhicule. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour trois quarts des Suisses, la voiture reste un objet quotidien indispensable. Son utilité se situe clairement au premier plan. Quant à l’écologie, elle doit être rentable, selon le baromètre de la mobilité rendu public mardi.

Il sort du sondage que la voiture est jugée, en 2012, en première ligne dans une optique d’utilité et moins dans une optique de problèmes. En 2009, les déclarations concernant la politique environnementale étaient d’une importance semblable aux aspects d’utilité.

La perception que les voitures sont moins polluantes qu’auparavant a progressé (84%, +10 par rapport au dernier baromètre paru en 2009), selon le sondage réalisé par gfs.bern auprès de 1000 personnes pour le compte d’auto-suisse, l’Association des importateurs suisses d’automobiles.

La volonté d’acheter une voiture avec un nouveau système de propulsion (58%, -10) ou une faible consommation avec des émissions de CO2 faibles (69%, -8) reste une préoccupation majeure, mais elle est en baisse.

Energies conventionnelles en tête

Les moteurs à essence efficients en énergie (89%, +5) et les moteurs diesel (80%, +13) remportent le plus de faveurs. Il n’est pas étonnant que les systèmes qui se basent sur des sources d’énergie conventionnelles et qui ont fait leurs preuves figurent en tête, commente auto-suisse.

Les autres systèmes, qui utilisent au moins partiellement d’autres sources d’énergie, perdent en approbation. Les moteurs à explosion en combinaison avec un moteur électrique entrent en ligne de compte pour seulement 76% des sondés (-12). Les moteurs électriques purs pour 59% seulement (-9).

«Un premier engouement pour des systèmes de propulsion alternatifs semble prendre fin, les attentes élevées qui étaient existantes dans une première euphorie ne pouvant pas (encore) être remplies», explique le directeur d’auto-suisse Andreas Burgener. (ats/nxp)

(Créé: 14.08.2012, 12h49)

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.