Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 22:05

Heures Les horloges avanceront d'une seconde le 1er juillet

Non contente d'être une année bissextile, 2012 se verra attribuer une seconde supplémentaire.

Jusque dans les années 1960, la seconde était liée à la rotation de la Terre, amenant la durée d'un jour moyen à 86,400 secondes.

Jusque dans les années 1960, la seconde était liée à la rotation de la Terre, amenant la durée d'un jour moyen à 86,400 secondes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ajout d'une seconde dite "intercalaire" permet de compenser les irrégularités de la rotation terrestre, selon l'Office fédéral de la métrologie (METAS). Sous nos latitudes, cette seconde sera ajoutée le premier juillet à 01.59 heure.

Jusque dans les années 1960, la seconde était liée à la rotation de la Terre, amenant la durée d'un jour moyen à 86,400 secondes. Selon le METAS, "l'avantage d'une telle définition était que son échelle de temps correspondait toujours à celle du temps astronomique. La rotation de la terre étant sujette à des fluctuations en fonction des vents, ainsi que des courants marins et des marées, les secondes n'avaient de ce fait pas toujours la même durée."

Les domaines de la science et de la technique requièrent une échelle de temps constante. Pour cette raison, la seconde a été redéfinie en 1967 grâce aux horloges atomiques. Très stables, ces horloges ne varient que de quelques nanosecondes par jour, permettant ainsi d'observer très exactement les fluctuations de la vitesse de rotation de la Terre, sans toutefois pouvoir les déterminer à l'avance.

Temps atomique et astronomique

Avec le temps, ces différences s'accumulent et entraînent une différence toujours plus grande entre le Temps atomique international (TAI) et le temps astronomique: c'est ainsi qu'est né le Temps universel coordonné (UTC), qui donne la cadence à tous les fuseaux horaires.

L'UTC est en fait identique au TAI au niveau de la stabilité et de l'exactitude, mais est arrondi à un nombre entier de secondes, induisant un très léger décalage par rapport au temps astronomique.

Chaque fois que la différence entre l'UTC et le temps astronomique dépasse 0,9 seconde, l'écart est corrigé par une seconde intercalaire. La seconde intercalaire peut être ajoutée fin décembre ou fin juin. La dernière correction remonte au 31 décembre 2008.

Les secondes intercalaires ont cependant un désavantage: elles peuvent générer des problèmes de synchronisation dans certains systèmes. Il est ainsi question depuis longtemps de les supprimer. En 2015, l'Union internationale des télécommunications pourrait décider de leur suppression. (ap/nxp)

(Créé: 02.07.2012, 15h29)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.