Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 20:30

Epidémie du sida 6,2 millions d'Africains sont sous traitement anti-VIH

Près de 6,2 millions de personnes étaient sous traitement antirétroviral en Afrique à la fin 2011, a indiqué à Paris le directeur exécutif d’Onusida.

Image: PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans un entretien accordé à l'Agence France Presse lors d’un passage à Paris avant la conférence internationale sur le sida qui se tiendra à Washington du 22 au 27 juillet, M. Sidibé a précisé que le nombre d’Africains sous traitement anti-VIH avait augmenté de 1,1 million de personnes en 2011, après avoir progressé dans les mêmes proportions en 2010 pour atteindre le chiffre record de 6,2 millions, soit 56% de l’ensemble des Africains ayant besoin d’un tel traitement.

Selon lui, ce bon résultat a permis de réduire sensiblement les décès en Afrique, le continent le plus touché par l’épidémie de sida avec une mortalité annuelle passée de 1,8 million de décès il y a cinq ans à 1,2 million l’an dernier.

Les chiffres mondiaux pour 2011 n’ont pas encore été rendus publics par l’Onusida, mais selon les chiffres 2010, 6,6 millions de personnes au total vivant dans les pays à revenu faible et intermédiaires bénéficiaient de traitements antirétroviraux, tandis que 8 millions n’en bénéficiaient pas encore fin 2010.

A cette date, un nombre record de 34 millions de personnes vivaient dans le monde avec le VIH.

(Créé: 06.07.2012, 14h29)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.