Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 03:07

Médecine Avancée genevoise contre l'athérosclérose

Des chercheurs genevois ont mis au point un mécanisme qui permet de mieux traiter le rétrécissement des artères qui provoque des maladies cardiovasculaires.

En Suisse, chaque année, plus de 20'000 personnes décèdent d'une maladie cardiovasculaire causée par l'athérosclérose.

En Suisse, chaque année, plus de 20'000 personnes décèdent d'une maladie cardiovasculaire causée par l'athérosclérose. Image: Archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les zones atteintes sont mieux ciblées, augmentant l'efficacité des médicaments. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs de l'Université de Genève (UNIGE), aidés par des confrères de l'Université de Bâle, ont développé des nanoconteneurs ayant la capacité de libérer leur contenu vasodilatateur uniquement dans les zones où le vaisseau sanguin est sténosé (plus étroit), a indiqué vendredi l'UNIGE.

Capsule modifiée

Au lieu d'être sphérique, le nanoconteneur, dont les molécules ont été réarrangées, a l'aspect d'une lentille. Sous cette forme, il se déplace dans les artères saines sans se rompre. En revanche, lorsque arrive à un rétrécissement, la force induite par les fluctuations du flux sanguin va libérer son contenu.

L'efficacité du traitement en est fortement augmenté et les effets secondaires réduits. "Cette recherche offre des perspectives nouvelles dans le traitement des patients atteints de maladies cardiovasculaires", a souligné dans un communiqué Andreas Zumbuehl, du Département de chimie organique de l'UNIGE.

Une maladie très fréquente

L'enjeu est de taille. En Suisse, chaque année, plus de 20'000 personnes décèdent d'une maladie cardiovasculaire causée par l'athérosclérose. Des solutions thérapeutiques ont été développées, mais aucune d'entre elles ne permet de cibler les zones malades, ce qui provoque souvent des effets secondaires généralisés.

Les résulats des recherches de l'équipe genevo-bâloise ont fait l'objet d'une publication dans la revue spécialisée "Nature Nanotechnology". (ats/nxp)

(Créé: 10.06.2012, 19h15)

Sondage

Amener un chien en classe, est-ce un bien pour les élèves?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.