Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 15:49

Chirurgie esthétique Le père du Botox se mord les doigts d'être passé à côté de milliards

Le Dr.Alan Scott, développeur de la toxine botulique, n'aurait jamais vendu les droits de la substance s'il avait su le succès qu'elle allait connaître.

Le Botox permet notamment, avec ses effets paralysants, d'effacer les rides du visage.

Le Botox permet notamment, avec ses effets paralysants, d'effacer les rides du visage. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le développeur du Botox, le Dr. Alan Scott, a avoué qu'il regrettait amèrement le jour où il avait vendu les droits de cette toxine botulique à un groupe américain pour seulement 4,5 millions de dollars, lui qui aurait pu aujourd'hui être milliardaire.

«Si j'avais su (le succès qu'il allait connaître), je ne l'aurais jamais donné au groupe Allergan en 1991», a reconnu M. Scott dans un entretien publié lundi par The Times of India.

«Lorsque je l'ai développé, je savais qu'il pouvait faire des merveilles pour les problèmes neurologiques. Mais je n'avais absolument aucune idée qu'il pouvait marcher aussi bien comme agent esthétique», a admis cet ophtalmologue de San Francisco qui avait baptisé son produit «Oculinum».

Centaines de traitements

«Le Botox est aujourd'hui utilisé dans cent traitements, sans compter la chirurgie esthétique», a-t-il souligné. «Si j'avais conservé le Botox, peut-être aurais-je pu avoir un milliard de dollars aujourd'hui», s'est-il lamenté.

Le Botox, la toxine botulique qui permet avec ses effets paralysants d'effacer les rides du visage, a été initialement approuvé par l'Agence américaine du médicament (FDA) en 1989 pour traiter des spasmes musculaires autour des yeux.

La FDA a donné en 2002 l'autorisation de le commercialiser pour des traitements cosmétiques temporaires dont le succès a engendré des milliards de dollars de ventes. Le Botox est aujourd'hui utilisé dans 80 pays.pmc/blb/php (afp/nxp)

(Créé: 13.02.2012, 11h12)

Sondage

Faire honte pour lutter contre l'alcoolisme, est-ce une bonne idée?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.