Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 22:27

Malbouffe Les saumons d’élevage norvégiens sont dangereux

En plus des pesticides et antibiotiques, le saumon d’élevage norvégien est gorgé d’éthoxyquine, un neurotoxique.

Le Centre des produits de la mer de Norvège (CPMN) promeut «l’internationalisation, l’innovation et le marketing des produits de la mer de Norvège». C’est dans ce cadre que l’ex-ministre de la Pêche Lisbeth Berg-Hansen et l’ex-premier ministre Jens Stoltenberg vantaient il y a un an les vertus sanitaires du saumon national à de petits Japonais dans un bar à sushis de Tokyo.

Le Centre des produits de la mer de Norvège (CPMN) promeut «l’internationalisation, l’innovation et le marketing des produits de la mer de Norvège». C’est dans ce cadre que l’ex-ministre de la Pêche Lisbeth Berg-Hansen et l’ex-premier ministre Jens Stoltenberg vantaient il y a un an les vertus sanitaires du saumon national à de petits Japonais dans un bar à sushis de Tokyo. Image: Yoshikazu Tsuno/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En juin, la Norvège finissait par admettre que les polluants contenus dans ses saumons d’élevage pouvaient causer des retards du développement du cerveau, et étaient liés à l’autisme, l’hyperactivité ainsi que de la baisse du QI. Une première défaite pour cette industrie où les fermes d’aquaculture, le Ministère de la pêche et celui des affaires étrangères noyautent les instituts de contrôle de l’alimentation. Un verrouillage dicté par l’enjeu économique: avec 5 milliards de francs de chiffre d’affaires par année, l’exportation de saumon est le deuxième revenu de la Norvège, juste derrière le pétrole.

Nouveau polluant détecté par un labo genevois

En plus des antibiotiques et des pesticides, le saumon d’élevage norvégien contient des quantités problématiques d’éthoxyquine. Cette substance, utilisée depuis cinquante ans dans l’industrie des fruits et légumes, a été décelée par le Service genevois de la consommation et des affaires vétérinaires. Or jamais les effets de l’éthoxyquine sur la santé des consommateurs n’ont été évalués, malgré le travail d’une universitaire norvégienne, qui a mis en lumière les dangers de ce produit pour le cerveau. Dernier clou du cercueil: les saumons d’élevage sont nourris à base de croquettes spéciales, faites avec des poissons de la Baltique, gorgés de métaux lourds, de mercure, de dioxine et de PSB.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel. (Le Matin)

(Créé: 23.11.2013, 23h00)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne