ACCUEIL 21.12.2014 Mis à jour à 10h50

La Chine conquerra la Lune en 2013

Espace

La Chine lancera en 2013 sa troisième sonde lunaire, une mission qui comprendra pour la première fois un alunissage. Le voyage permettra d’effectuer des analyses scientifiques.

Mis à jour le 31.07.2012 1 Commentaire
La mission Chang’e-3 permettra à la Chine d’effectuer le premier alunissage de son histoire.

La mission Chang’e-3 permettra à la Chine d’effectuer le premier alunissage de son histoire.
Image: Keystone

La mission Chang'e-1

La mission Chang'e-2

Articles en relation

Partager & Commenter

La mission Chang’e-3, qui se déroulera dans la seconde moitié de 2013, s’inscrit dans un ambitieux programme spatial par étapes de Pékin, censé culminer par l’envoi d’hommes sur la Lune vers 2020.

Les deux précédentes sondes lunaires chinoises, Chang’e-1 (lancée en octobre 2007) et Chang’e-2 (lancée en octobre 2010), ont permis, après leur mise en orbite, d’effectuer des observations détaillées du satellite de la Terre.

La mission Chang’e-3, si elle se déroule comme prévu, permettra à la Chine d’effectuer le premier alunissage de son histoire. Une mission ultérieure prévoit le retour d’une sonde lunaire vers la Terre, a précisé lundi soir l’agence Chine nouvelle.

Grandes avancées

La Chine met les bouchées doubles pour s’affirmer comme membre du club très fermé des grandes puissances spatiales, en comblant son retard sur la Russie et les Etats-Unis, notamment dans le domaine des vols habités.

Pékin avance ainsi à grandes enjambées dans un programme pour se doter d’une station orbitale permanente.

En juin dernier la mission Shenzhou IX a permis à la Chine de prouver sa maîtrise des rendez-vous spatiaux, étape essentielle dans la conquête de l’espace, avec pour la première fois une femme à bord du vaisseau qu’elle a envoyé en orbite. (afp/Newsnet)

Créé: 31.07.2012, 08h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Pierre-André Haldi

31.07.2012, 18:15 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Les Chinois pourront aller redresser le drapeau américain laissé par Apollo XI, que le souffle des moteurs-fusées du module lunaire a apparemment couché au sol lors du décollage! Plaisanterie mise à part, peut-être aussi que les Américains relanceront un programme spatial ambitieux vers Mars lorsqu'ils se rendront compte que les Chinois risquent de les devancer sur cette planète. Répondre