Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:34

Espace Curiosity identifie son premier caillou sur Mars

Le robot Curiosity, qui a atterri sur Mars début août, a identifié son premier caillou, de la taille d’un poing, grâce à une petite caméra de conception française, a rapporté la NASA.

Premier caillou identifié par le robot.

Premier caillou identifié par le robot. Image: AFP

Galerie Photos

Les images de Curiosity parodiées sur le net

Les images de Curiosity parodiées sur le net Il n'aura pas fallu longtemps pour que les internautes inventent des versions humoristiques des images de Mars.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le robot lancé par l’agence spatiale américaine (NASA), a brièvement passé sa ChemCam (Chemistry and Camera instrument) sur un petit bout de rocher situé à environ 2,5 mètres de lui sur le sol, a précisé l’agence dans un communiqué.

«Les données reçues sont même meilleures que celles que nous avions avec les tests sur terre», s’est félicité Sylvestre Maurice, un des responsables du projet ChemCam à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap) de Toulouse en France, qui a participé à la conception de la caméra.

Un air de cycloque

La ChemCam est l’un des outils les plus importants de Curiosity et l’un des plus visibles, puisqu’il trône en haut d’un mât fixé à l’avant du robot, lui donnant un petit air de cyclope. Composé d’un laser, d’un télescope et d’une caméra, cet outil révolutionnaire d’exploration peut effectuer une première analyse des roches et des sols autour du robot Curiosity jusqu’à environ 9 mètres.

La ChemCam est le fruit, pour la partie française, d’un partenariat entre l’Irap et le Centre national d’études spatiales (Cnes). Curiosity, un programme au budget de 2,5 milliards de dollars, a atterri avec succès sur Mars lundi 6 août, avec pour mission de découvrir si l’environnement martien a pu être propice au développement de la vie. (ats/afp/nxp)

(Créé: 20.08.2012, 16h18)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.