ACCUEIL 21.12.2014 Mis à jour à 10h06

Discussion

Les goûts sexuels révélés par la prunelle des yeux

Nos pupilles se dilatent à la vue de personnes nous attirant sexuellement et dévoilent immanquablement notre orientation sexuelle. C’est le constat d’une étude américaine. Plus...


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

Jean-Pierre Gattoni

26.08.2012, 18:30 Heures
Signaler un abus

Il faut être clair: si la pupille seule se dilate, je ne suis pas certain que la belle élue parvienne au plaisir total... Répondre


Michel GASSER

25.08.2012, 15:56 Heures
Signaler un abus

C'est précisément la dilatation de la pupille qui donne les "yeux qui brillent", et c'est un principe vieux comme le monde. Répondre


Jean-Louis Largey

07.08.2012, 12:45 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Avant tant d'études, nous savions déjà. Hormis le côté sexuel, quoique que c'est si bon... si bien fait, il y a tant à lire dans les yeux d'en face. J'ai une amie. Je lis son coeur, Je lis son âme. Elle est livre ouvert. Et pourtant, jamais nous n'avons franchi le rubicon. La beauté d'un regard de femme heureuse est lumière de diamant. Que vouloir de plus. Bonjour ma chère F. Répondre


Julien Richard

07.08.2012, 11:35 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

L’intérêt d'une telle étude ? On sait déjà tous que la prunelle ne se dilate que sous 3 effets : le manque de lumière, la pulsion sexuelle et la peur. Et on sait que les hétéros sont attirés par l'autre sexe, les homos par le même sexe et les bi par les deux sexes. Cette étude ne fait que confirmer ce que l'on pouvait tous deviner d'emblée. Et allez observer continuellement une pupille, c'est con. Répondre


Stefan Metzeler

08.08.2012, 08:55 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Vous n'êtes de toute évidence pas scientifique et vous ne le serez jamais! #1 Cette étude permet de connaître l'orientation sexuelle d'une personne sans la connaître au départ. #2 Le fait que quasiment toutes les femmes sont sexuellement attirées par d'autres femmes n'avait jamais été confirmé de la sorte. Il n'y a rien de "con" dans cette étude, sauf votre commentaire.


Bob Ralcnis

07.08.2012, 11:08 Heures
Signaler un abus

Mais est-ce infaillible ? Cela veut dire que si l'on contrôle les pupilles d'une personne qui montre des tendance homosexuelles mais que cette personne ne s'estime pas l'être et ne le reconnait pas. C'est quoi... un déni de sa sexualité ou ce test qui ne fonctionne pas...Dangereux tout cela... Répondre


Stefan Metzeler

08.08.2012, 09:00 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

La peur de la connaissance scientifique, un grand classique. Evidemment, c'est n'importe quoi: un homme dont les pupilles se dilatent quand il voit un autre homme nu est homosexuel et il le sait très bien, lui-même. Il ne l'avoue peut-être pas, mais il le sait. Evidemment le test fonctionne. Ca pourrait permettre à une femme d'éviter de sortir avec un homme qui n'est pas réellement attiré par elle


Fritz Moser

07.08.2012, 11:14 Heures
Signaler un abus 37 Recommandation 0

Ah bin voilà pourquoi certains se baladent avec des lunettes de soleil même quand c'est couvert ! Répondre



Retour au texte

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons